Hausse très légère de l'apprentissage entre juin et septembre par rapport à 2015

le
0

Le ministère du Travail a publié des données provisoires ce mardi 22 novembre concernant les entrées en apprentissage qui sont en léger progrès. Elles ont augmenté de 1,3% de juin à septembre par rapport à la même période en 2015.

Un apprenti se forme aux métiers de la plomberie le 26 septembre 2014 à Arras. ( AFP / PHILIPPE HUGUEN )
Un apprenti se forme aux métiers de la plomberie le 26 septembre 2014 à Arras. ( AFP / PHILIPPE HUGUEN )

Sur cette période qui correspond au début de la campagne de recrutement, 117.040 contrats nouveaux d'apprentissage ont été enregistrés en France entière, secteurs public et privé confondus, soit 1.550 apprentis de plus qu'à la même période en 2015, d'après la Dares, le service des statistiques du ministère du Travail.

Accessible aux jeunes de 25 ans et moins, l'apprentissage est une formation initiale qui alterne cours théoriques et périodes en entreprise. Ce dispositif est jugé efficace pour l'insertion professionnelle mais souffre d'une image dégradée.

Dans le secteur public seul, la hausse est de 343 apprentis (plus 8,8%), et de 1.207 personnes dans le privé (plus 1,1%). La hausse est moindre que celle enregistrée en 2015 par rapport à la même période en 2014 (plus 4,2%). En septembre, qui est traditionnellement le plus gros mois en terme d'entrées après octobre, la Dares dénombre 111 personnes entrées en apprentissage de plus (plus 0,2%) par rapport à 2015, contre plus de 1.000 entre septembre 2015 et septembre 2014.

En stock - terme qui désigne tous les jeunes en apprentissage à une période donnée, alors que le flux ne considère que les nouveaux entrants - le nombre de salariés en contrat d'apprentissage présents en fin de mois s'est élevé à 310.300 en septembre 2016 en métropole (le chiffre France entière n'est pas encore disponible), soit 4.300 de plus qu'en septembre de l'année dernière.

Depuis mi-2014, le gouvernement tente de relancer l'apprentissage avec un nouveau régime d'aides aux entreprises. Pour toute embauche d'un apprenti mineur, les entreprises de moins de 11 salariés bénéficient la première année d'une aide forfaitaire de 4.400 euros, correspondant au salaire minimum de l'apprenti et aux cotisations sociales.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant