Hausse modérée des marchés à la mi-séance en Europe

le
0
HAUSSE MODÉRÉE DES MARCHÉS EUROPÉENS À LA MI-SÉANCE
HAUSSE MODÉRÉE DES MARCHÉS EUROPÉENS À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent mardi en hausse modérée vers la mi-séance, à l'exception de Londres, et Wall Street est attendue très légèrement dans le vert dans les premiers échanges.

En Europe, la tendance n'est pas très claire sur fond de riche activité sur le front des fusions-acquisitions, avec notamment une nouvelle offre de Bayer sur Monsanto et un projet de deux acquisitions en Europe par General Electric.

A Paris, Ingenico plonge de plus de 13% dans un très fort volume d'échanges, accusant la plus forte baisse de l'indice large Stoxx 600 après avoir révisé en baisse ses objectifs financiers pour 2016.

Le CAC 40 parisien prenait 0,07% (3,17 points) à 4.544,25 points à 12h20. À Francfort, le Dax gagne 0,26%.

A Londres, le FTSE recule de 0,28%, pénalisé notamment par Standard Chartered (-1,66%) et Provident Financial (1,85%), victimes respectivement d'un abaissement de recommandation et d'objectif de cours.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro avance de 0,15% le FTSEurofirst 300 recule de 0,04%.

La politique monétaire reste un sujet sensible sur les marchés, en attendant la réunion, jeudi, de la Banque centrale européenne (BCE), qui devrait laisser ses taux inchangés, tout comme l'a fait mardi la banque centrale australienne.

Sur le front des indicateurs, les commandes à l'industrie allemande ont rebondi moins fortement que prévu au mois de juillet et la croissance de l'économie de la zone euro au deuxième trimestre a été confirmée à +0,3%.

Aux valeurs, Bayer cède 0,1% après avoir relevé son offre sur Monsanto pour la porter à plus de 65 milliards de dollars (environ 58 milliards d'euros). Le groupe chimique et pharmaceutique allemand examine les comptes de sa cible dans le cadre du processus dit de "due diligence", apprend-on de sources proches du dossier.

A la hausse, le spécialiste suédois de l'impression 3D Arcam et son concurrent allemand SLM Solutions bondissent respectivement de plus de 50% et près de 40% après l'annonce par le conglomérat américain General Electric de son intention de les racheter.

Du côté du pétrole, le Brent de mer du Nord cède 0,7% à 47,29 dollars le baril et le brut léger américain prend 1% à 44,89 dollars dans un marché toujours aussi volatil.

L'Iran souhaite un baril entre 50 et 60 dollars et se montre favorable à toute mesure visant à stabiliser le marché, a déclaré mardi le ministre iranien du Pétrole, Bijan Zanganeh, après un entretien à Téhéran avec le secrétaire général de l'Opep, Mohammed Barkindo.

Fermée lundi pour cause de Labor Day, la Bourse de New York devrait ouvrir sans tendance affirmée, à en croire les futures sur les indices de référence.

(Patrick Vignal pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant