Hausse limitée des frais de santé en France

le
0
Les baisses de prix et le recours aux génériques génèrent des économies de 4% par an sur les médicaments.

Plus les dépenses de médicaments augmentent et plus le secteur génère des économies, affirment les fabricants de médicaments. Certes, le coût des médicaments remboursables progresse de 1,6 % en moyenne par an. Mais la hausse est limitée par les gains de productivité du secteur, de l'ordre de 4% par an entre 2005 et 2009, explique une étude réalisée par le cabinet d'études Bipe pour le Leem, le syndicat des industriels du médicament. Les économies réalisées sont dues essentiellement «aux baisses de prix» imposées par les autorités françaises et «au recours aux génériques», les copies moins chères des médicaments originaux. Elles devraient s'élever à 5 % en 2012, prévoit Christian Lajoux, président du Leem.

Sans ces efforts, les dépenses augmenteraient de 5 à 6% par an, affirme-t-il, avec le vieillissement de la population, l'explosion des affections de longue durée (maladies cardio-vasculaires, diabètes, cancers) et l'arrivée sur le marché de pr

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant