Hausse du travail au noir détecté en 2011

le
1
HAUSSE DU TRAVAIL AU NOIR DÉTECTÉ EN 2011
HAUSSE DU TRAVAIL AU NOIR DÉTECTÉ EN 2011

PARIS (Reuters) - Le travail au noir détecté en France s'est traduit l'an passé par 220 millions d'euros de redressements, un chiffre en hausse de 18% par rapport à 2010, selon l'Acoss, la caisse nationale des Urssaf (Unions de recouvrement des cotisations de sécurité sociale et d'allocations familiales).

Dans son rapport annuel, l'Acoss explique cette progression par la combinaison d'actions mieux ciblées, du développement de synergies avec les organismes partenaires et de "travaux pour étendre les périmètres couverts et investir de nouveaux espaces (auto-entrepreneurs, international)".

Si les actions ciblées ont donné lieu à un taux de redressement de 76%, les contrôles aléatoires ont fait apparaître des fraudes dans 7,3% des entreprises, un chiffre que l'Acoss considère comme une "borne basse de l'ampleur réelle de la fraude (...) dans la mesure où la détection de la fraude reste par nature délicate et ne peut être totale".

Globalement, les Urssaf ont procédé l'an passé à près de 166.000 contrôles divers qui ont donné lieu à des redressements de 1,18 milliard d'euros, soit 16% de plus qu'en 2010. Ils se sont traduits aussi par des restitutions de 188 millions d'euros, 6% de moins qu'un an plus tôt.

Ces chiffres sont à mettre au regard des 419 milliards d'euros de recettes encaissées en 2011 par l'Acoss, dont 299 milliards proviennent de cotisations et contributions assises sur les revenus d'activité.

Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bigot8 le jeudi 2 aout 2012 à 14:10

    ben y faut pas etre enarque pour comprendre qu il y a tellement de mamadou et mohamed en France que le travail au "black" augmente ...faut bien les occuper tous ces profiteurs ...60 millions de carte vitale pour 40 millions d assurés

Partenaires Taux