Hausse du titre Air France-KLM, dopé par le projet avec Etihad

le
0
Hausse du titre Air France-KLM, dopé par le projet avec Etihad
Hausse du titre Air France-KLM, dopé par le projet avec Etihad

PARIS (Reuters) - L'action Air France-KLM figure parmi les plus fortes hausses du SBF 120 mardi matin à la Bourse de Paris, le groupe préparant avec Etihad Airways la création d'une co-entreprise à l'automne, selon le journal Le Figaro.

A 10h07, le titre progresse de 3,74% à 3,884 euros. Au même moment, l'indice SBF 120 s'octroie 0,59%.

"Le groupe AF-KLM est à la croisée des chemins, attention à ne pas se tromper de route", tempère toutefois CM-CIC Securities dans une note, estimant que la priorité à court terme pour le groupe reste l'application de son plan d'économies Transform 2015 et, plus spécifiquement, la renégociation des accords d'entreprise.

La compagnie Air France, largement responsable des pertes du groupe de transport aérien franco-néerlandais, rentre dans une semaine décisive alors que le groupe veut réduire ses coûts de 20%, soit de 1,8 milliard d'euros, d'ici à fin 2014.

"La signature d'accords avec les partenaires sociaux permettrait d'améliorer significativement la visibilité de la compagnie et faciliterait la création d'un partenariat de grande envergure avec Etihad", souligne le broker.

Air France-KLM avait annoncé début mars discuter d'une coopération commerciale avec la compagnie aérienne nationale des Émirats arabes unis (EAU), mais son PDG Jean-Cyril Spinetta, avait alors souligné que ces discussions ne déboucheraient pas sur un échange de participations.

Selon les informations du Figaro, l'accord envisagé irait beaucoup plus loin qu'un simple partenariat commercial.

Les dirigeants d'Air France-KLM et d'Etihad sont ainsi en train de définir les routes dont s'occupera leur co-entreprise, qui comprendra Air Berlin et Alitalia ultérieurement, le nombre d'appareils concernés, les prix pratiqués, la politique marketing et les conditions de partage de profit.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant