Hausse du taux de remplissage des autocars « Macron »

le
0

L'Observatoire des transports et de la mobilité de l'Arafer publie une synthèse de l'activité réalisée au deuxième trimestre 2016 sur le transport par autocar. Avec 1,5 million de passagers transportés au 2e trimestre 2016 (3,4 millions entre l'ouverture du marché en août 2015 et fin juin 2016), les autocars « Macron » enregistrent une nouvelle hausse importante de fréquentation (+ 39 %) par rapport au trimestre précédent. Cette croissance du nombre de voyageurs couplée à l'ajustement de l'offre des opérateurs explique l'amélioration du taux de remplissage des véhicules qui passe de 30,2 % en début d'année à près de 41 % au 2e trimestre. Au total, 193 villes étaient desservies fin juin 2016 contre 150 à la fin du 1er trimestre, via 261 points d'arrêt. L'Arafer recense 895 liaisons commercialisées contre 858 au trimestre précédent, soit une progression de 4 % de l'offre. Les opérateurs ont réalisé un chiffre d'affaires global de 19 millions d'euros HT au 2e trimestre. Cette nette progression par rapport au 1er trimestre (+ 56 %) s'explique à la fois par l'augmentation de la fréquentation et par la hausse de la recette moyenne par voyageur : 12,6 euros HT pour un trajet moyen de 342 km (contre 11,3 euros HT pour 346 km au 1er trimestre). En onze mois - c'est à-dire entre l'ouverture du marché le 8 août 2015 et le 30 juin 2016 - le chiffre d'affaires des opérateurs s'établit à 40 millions d'euros HT.

Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières (Arafer), com. du 15 septembre 2016

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant