Hausse du risque de cancer à Fukushima

le
0
INFOGRAPHIE - Un rapport de l'Organisation mondiale de la santé a calculé les excès de risques de tumeurs et de leucémies pour les populations qui vivaient autour de la centrale japonaise.

L'accident nucléaire de la centrale de Fukushima au Japon devrait légèrement augmenter les risques de développer certains cancers dans les zones les plus proches des quatre réacteurs, a conclu un rapport de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) publié aujourd'hui sur les conséquences sanitaires de la catastrophe. En revanche, au-delà de la préfecture de Fukushima, dans le reste du Japon comme dans le reste du monde, les doses de radiations reçues par les populations ont été très faibles, en dessous des niveaux d'exposition à la radioactivité naturelle et ne devraient «entraîner aucune augmentation perceptible des risques pour la santé», affirment les experts.

Cette expertise de l'OMS fait suite à un premier rapport paru l'année dernière qui avait fait le point su...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant