Hausse du résultat d'Airbus qui dit vouloir sortir de Dassault

le
0
HAUSSE DU RÉSULTAT D'AIRBUS QUI DIT VOULOIR SORTIR DE DASSAULT
HAUSSE DU RÉSULTAT D'AIRBUS QUI DIT VOULOIR SORTIR DE DASSAULT

par Tim Hepher et Jean-Michel Belot

PARIS (Reuters) - Airbus Group a annoncé mercredi une progression de 10% de son résultat opérationnel au premier semestre et a confirmé son intention de céder sa part de 46,3% dans l'avionneur français Dassault Aviation.

Malgré cette participation, d'une valeur de 5,2 milliards d'euros au cours d'actuel, Airbus n'a jamais été en mesure d'influer sur la stratégie de Dassault Aviation, dont la famille Dassault détient fermement le contrôle avec 50,55% du capital.

En outre, les deux groupes sont régulièrement concurrents à l'export, en proposant l'un l'avion de combat français Rafale et l'autre l'Eurofighter. Ils peinent également à coopérer dans le domaine stratégique des drones.

Concernant les résultats, Airbus a précisé que son objectif de rentabilité en 2015 de 7 à 8% restait inchangé avant le développement de l'A330neo, la nouvelle version remotorisé de son long-courrier annoncée au salon aéronautique de Farnborough, dont l'impact net est estimé à environ -70 points de base.

Le groupe aéronautique et spatial a également confirmé ses prévisions pour 2014, avec un niveau de commandes d'Airbus supérieur aux livraisons.

Il a estimé que son programme de nouveau long-courrier A350 XWB était "sur la bonne voie" pour obtenir son homologation au troisième trimestre 2014, avec une mise en service prévue d'ici la fin de l'année. Il a toutefois averti que ce programme restait "très ambitieux", précisant que toute modification du calendrier et des hypothèses de coûts "pourrait avoir un impact croissant sur les provisions".

Sur la base d'un taux de change de 1 euro pour 1,35 dollar, le chiffre d'affaires du groupe est attendu stable en 2014 par rapport à 2013. Airbus Group table également sur une croissance modérée de sa rentabilité opérationnelle en 2014, sur la base de l'Ebit avant éléments non-récurrents.

Au premier semestre, Airbus a enregistré une hausse de 6% se son chiffre d'affaires à 27,2 milliards d'euros et de 10% de son résultat d'exploitation (Ebit) avant éléments non récurrents à 1,77 milliard d'euros. Le résultat net a progressé de 50% à 1,14 milliard d'euros.

Pour le seul deuxième trimestre, le chiffre d'affaires s'est établi à 14,552 milliards et l'Ebit à 1,12 milliard. Les analystes attendait en moyenne un Ebit de 940 millions et un chiffre d'affaires de 14,234 milliards sur ce trimestre, selon un consensus réalisé par Reuters.

L'action Airbus a terminé mardi soir à 43,685 euros, valorisant la société à 34,3 milliards d'euros. Le titre a reculé de 22% depuis le début de l'année alors que l'indice CAC 40 a progressé de 1,6%.

(Edité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant