Hausse du profit semestriel de Finmeccanica, la dette grimpe

le
0

MILAN (Reuters) - Finmeccanica a dégagé un résultat courant en hausse de 4% au premier semestre, a déclaré mardi une source proche du spécialiste italien des systèmes électroniques de défense qui renoue ainsi avec les bénéfices après ses lourdes pertes de l'année dernière et une importante restructuration.

Le bénéfice ajusté avant intérêt, impôt et amortissement (EBITA) est ressorti à 459 millions d'euros, a déclaré la source, confirmant des informations parues mardi dans Il Sole 24 Ore.

A fin juin, le dette nette s'établit à 4,66 milliards d'euros en hausse de 11% par rapport à son niveau un an auparavant, a ajouté la source.

La dette nette est désormais équivalente à l'actif net du groupe, selon le quotidien italien des affaires.

Finmeccanica, qui avait enregistré une perte de 2,3 milliards d'euros en 2011, s'est refusé à tout commentaire et doit publier ses résultats semestriels après la clôture de la Bourse de Milan, mardi.

Le groupe a redit au début du mois vouloir céder pour environ un milliard d'euros d'actifs mais s'est refusé à confirmé des informations de presse selon lesquelles il serait en discussion avec divers acheteurs potentiels comme Siemens et Hitachi.

Le bénéfice net hors intérêts minoritaires est ressorti à 70 millions d'euros sur les six premiers mois de l'année, selon la source.

Le bénéfice net s'était établi à 456 millions d'euros au premier semestre 2011 après prise en compte d'une plus-value exceptionnelle de 443 millions d'euros sur la cession d'une participation dans sa filiale Ansaldo Energia, principal constructeur italien de centrales électriques et thermiques.

Marc Joanny, édité par Cyril Altmeyer

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant