Hausse du nombre de crédits consommation

le
2

Loin des chiffres catastrophiques liés à la crise, le crédit consommation est reparti de plus belle au début de l'année 2016, avant de connaître un essoufflement au second trimestre. Détails.

Une hausse remarquable en début d'année

La hausse du nombre de crédits à la consommation, amorcée au début de l'année, s'est poursuivie durant tout le premier trimestre 2016, à un rythme encore plus soutenu qu'en décembre 2015. L'encours des crédits consommation au premier trimestre a ainsi gagné 5% en glissement annuel. Une hausse comparable à celle de la zone Euro (+5,1%), mais supérieure à celle de l'Allemagne (+4,1%). En mars 2016, l'encours atteignait 153,4 milliards d'euros, contre 151,8 milliards d'euros en décembre 2015 et 146,9 milliards d'euros en mars 2015.

Un ralentissement au mois de juin

La progression du nombre de crédits à la consommation a connu un ralentissement au deuxième trimestre 2016. Le taux de croissance annuel brut est passé de 5,2% en avril à 5,9% en mai, puis à 5,6% en juin. À la fin du second trimestre, l'encours brut était de 156 milliards d'euros. Si l'emballement par rapport au début de l'année semble s'essouffler, les Français ont repris confiance depuis 2014 et hésitent de moins en moins à emprunter pour mener à bien leurs projets.

Une forte progression de la LOA

Selon le dernier bilan mensuel de l'association française des sociétés financières (ASF), la production des crédits à la consommation par les établissements spécialisés, en juin 2016, se caractérise par la baisse globale des opérations de crédit classique (crédits affectés, crédits renouvelables et prêts personnels). Cette baisse est cependant largement compensée par les opérations de location avec option d'achat (LOA), qui ont gagné 31,1% en un an.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fdha il y a un mois

    je serai cuyrieux de savoir les taux pratiqués par ces "annexes" des grandes banques,qui se refont,à mon avis,la cerise sur ces produits!!A quand un indicateur sur les taux usuels,et j'espère non usuraire....?ça urge!

  • M2310631 il y a 3 mois

    Encore un signe de léger redémarrage de l'activité. Mais je parierais fort que ça restera très modéré.