Hausse du chômage en juillet : 6 300 demandeurs d'emploi supplémentaires

le
8
Hausse du chômage en juillet : 6 300 demandeurs d'emploi supplémentaires
Hausse du chômage en juillet : 6 300 demandeurs d'emploi supplémentaires

Encore une hausse, mais une hausse «modérée». Le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A (sans activité) inscrits à Pôle emploi continue de croître pour le 27e mois consécutif : fin juillet, ils étaient 3 285 700 en France métropolitaine, soit 6300 de plus que le mois précédent (+0,2%), selon les chiffres révélés mardi soir. Un nouveau record. Après une pause en mai, les chiffres étaient déjà repartis à la hausse en juin avec pas moins de 3 279 400 inscrits à Pôle emploi.

«La tendance à l'amélioration sur le front du chômage se confirme au mois de juillet, avec une progression modérée du nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A», a néanmoins relevé le ministère du Travail dans un communiqué. «Si l'on apprécie la tendance de mai à juillet, la moyenne mensuelle est de + 7100, à comparer avec une progression mensuelle moyenne de + 31 700 pour les 3 mois précédents (février à avril)», ont encore relevé les services de Michel Sapin.

De quoi en déduire, selon le ministère, que la «première priorité de la politique de l'emploi du Gouvernement, l'inversion de la courbe du chômage des jeunes est d'ores et déjà engagée» puisque «pour le troisième mois consécutif, le nombre de jeunes demandeurs d'emploi en catégorie A diminue, de 0,8% ce mois-ci, après -0,3% en juin et -0,5% en mai».

Ayrault y voit «un encouragement»

«Les chiffres du chômage du mois de juillet constituent un encouragement», a renchéri Jean-Marc Ayrault. Le Premier ministre a lui aussi mis l'accent sur «la baisse du chômage des jeunes, pour le troisième mois consécutif», «effet» de la «politique de l'emploi» menée par le gouvernement.

En revanche, le chômage des plus de 50 ans grimpe toujours (+0,6% sur un mois, +15,1% sur un an). Le gros point noir de cette nouvelle publication est la forte hausse du nombre d'inscrits cumulant allocation et activité réduite. En incluant les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nono67 le mardi 27 aout 2013 à 21:40

    il est certain qu'en septembre, le gros secteur de l'hotellerie / restauration va degraisser après un été plus que mauvais et avant la hausse de la tva.

  • roulio86 le mardi 27 aout 2013 à 21:03

    L'essentiel consiste a ne pas faire de vagues pour être réélu, la paye est bonne.........la France ils s'en foutent complètement comme des Français.....à vomir.....

  • roulio86 le mardi 27 aout 2013 à 21:00

    Pas grave tous le monde est content, en plus le petit joufflu va inverser la courbe du chômage avec ses emplois aidés avec nos impôts.....pauvre France.....quant à la réforme des retraites ils sont tellement courageux qu'ils ne font rien a par augmenter les taxes et impôts...et tout le monde trouve ça bien....super.....

  • taz40 le mardi 27 aout 2013 à 20:53

    Tout monte c'est cool

  • Jea.Bocq le mardi 27 aout 2013 à 19:26

    C'est 52 200 personnes qui représentaient combien d'entreprises fermées ?Pas grave : Gros joufflu est fier de lui.

  • melqior8 le mardi 27 aout 2013 à 19:02

    C est en réalité 52.000

  • lilian92 le mardi 27 aout 2013 à 19:00

    Avec le PS tout s’arrange ! pas de problème pour ces politiques du PS ils tous fonctionnaires, ne connaissent pas le monde du travail et le chômage non plus !

  • breton.e le mardi 27 aout 2013 à 18:29

    attendons les chiffres de septembre après saison devrai étre catastrophique