Hausse du chômage à 9,7% au 2e trimestre

le
1
PROGRESSION DU CHÔMAGE À 9,7% AU DEUXIÈME TRIMESTRE SELON L'INSEE
PROGRESSION DU CHÔMAGE À 9,7% AU DEUXIÈME TRIMESTRE SELON L'INSEE

PARIS (Reuters) - Le taux de chômage en France au sens du Bureau international du Travail (BIT) a augmenté de 0,1 point au deuxième trimestre à 9,7% en métropole (10,2% en incluant les départements d'outre-mer), selon les données publiées jeudi par l'Insee.

Le taux pour la France métropolitaine se situe à son niveau de 1999.

Le nombre de chômeurs ressort à 2,785 millions en métropole, soit 52.000 de plus qu'au premier trimestre.

Le taux de chômage du quatrième trimestre 2011 a été révisé à la hausse de 0,1 point et celui du premier trimestre 2012 est confirmé.

Plus généralement en France métropolitaine, 3,5 millions de personnes ne travaillent pas mais souhaitent travailler, qu'elles soient ou non disponibles dans les deux semaines pour travailler et qu'elles recherchent ou non un emploi, note l'Insee.

Le taux d'emploi des 15-64 ans a augmenté de 0,1 point au deuxième trimestre et s'établit à 63,9%.

Le taux d'emploi en CDI augmente de 0,2 point et s'établit à 48,9% de la population des 15-64 ans. Le taux d'emploi en CDD/intérim est stable à 6,7%.

L'Insee ne publie plus de taux de chômage mensuel depuis 2006, après une polémique sur sa méthode de calcul.

Selon les chiffres publiés fin août par le ministère du Travail et Pôle Emploi, le nombre de demandeurs d'emploi a fortement augmenté en juillet, poursuivant sa hausse pour le 15e mois consécutif.

Le nombre de demandeurs de catégorie A, qui n'exercent aucune activité, a ainsi augmenté de 1,4% en juillet en France métropolitaine pour s'inscrire à 2.987.100, son niveau le plus élevé depuis juin 1999.

En tenant compte des personnes exerçant une activité réduite (catégories B et C), le nombre de demandeurs d'emploi s'est accru de 1,3% (+58.300) en juillet par rapport à juin pour atteindre 4.453.800.

En incluant les départements d'outre-mer, le nombre de demandeurs d'emploi en catégories A, B et C atteignait 4.733.000 fin juillet.

Jean-Baptiste Vey

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • soudant2 le jeudi 6 sept 2012 à 08:24

    François Hollande a toujours voulu copié François Mitterrand sur toute la ligne (voix, gestes, habillement, . . .). Il y parvient dans un fauteuil: il a atteint en quelques mois le record de son illustre prédécesseur à 3000000 de chômeurs !