Hausse des taux de crédits immobiliers confirmée

le
0

Après des mois de taux de crédits immobiliers en baisse constante, la tendance s'est inversée en juin. L'orientation des taux vers la hausse s'est encore confirmée en août.

Des hauts en hausse

Les professionnels du secteur l'avaient déjà observé à partir du mois de juin : les taux de crédits pour l'immobilier étaient en hausse, après des mois de baisse constante, depuis la fin d'année 2012.

Or, ces taux d'intérêt ont gagné 0,15 % en l'espace de trois mois, entre juin et août. Ainsi, il est aujourd'hui possible d'emprunter à 3,15 % sur quinze ans et à 3,50 % sur vingt ans. Cette tendance devrait se poursuivre en cette rentrée.

Les raisons de cette hausse

Un redémarrage économique est notamment à l'origine de cette hausse des taux de crédit. En effet, les banques auraient déjà atteint leurs objectifs de placement de crédits, pour l'année 2013. Il n'est donc plus nécessaire de pratiquer de faibles taux pour séduire les emprunteurs.

Par ailleurs, les taux sont étroitement liés aux taux des Obligations Assimilables du Trésor (OAT), lesquels ont augmenté de 0,5 % en l'espace de trois mois.

Une demande de crédits en hausse

Après une année 2012 en berne pour les crédits immobiliers, la demande est repartie depuis cet été. En effet, le nombre de crédits accordés durant le deuxième trimestre a connu une augmentation de 35 %, alors que le premier trimestre était encore marqué par un recul de 8,7 %. La demande croissante a naturellement influencé le niveau des taux.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant