Hausse des rendements espagnols, l'Écosse évoque la Catalogne

le
0

LONDRES, 10 septembre (Reuters) - Les rendements de la dette souveraine espagnole ont encore grimpé mercredi, les investisseurs craignant que la volonté d'indépendance en Écosse n'inspire la Catalogne à suivre le même chemin, avec les conséquences que cela aurait pour Madrid. Les intervenants des marchés européens évoquent un sondage en ligne donnant victorieux le camp des indépendantistes en Écosse avec 53,9% des voix au référendum prévu le 18 septembre. D'autres sondages montrent les deux camps au coude à coude. La Catalogne prépare sa propre consultation en novembre, le parlement régional devant passer une loi prévoyant un référendum ce mois-ci. Le gouvernement de Madrid devrait contester cette décision devant la cour constitutionnelle. Artur Mas, président régional de la Catalogne qui compte sept millions d'habitants, a déclaré à Reuters dans une interview qu'il souhaitait trouver une formule légale permettant d'organiser un vote non contraignant, même si le Premier ministre Mariano Rajoy a déclaré que toute forme de référendum sur l'autodétermination de la Catalogne serait "illégal". Bien que les circonstances soient différentes qu'en Ecosse, où le référendum est reconnu par le gouvernement britannique, les investisseurs demandent une prime de risque plus élevée en raison de l'incertitude qui entoure ce vote en Catalogne, qui contribue à hauteur de 20% à la richesse nationale du pays. "La Catalogne est bien plus importante pour l'Espagne que l'Écosse pour le Royaume-Uni. Elle est bien plus grande et c'est un contributeur net alors que c'est l'inverse dans le cas de l'Écosse", dit Sandra Holdsworth, gérante chez Kames Capital. "L'impact négatif sur le reste de la dette souveraine espagnole serait plus grave", ajoute-t-elle. Le rendement de la dette à 10 ans espagnole ES10YT=TWEB a grimpé de 10 points de base à 2,30% après avoir touché un plus bas record la semaine dernière. La hausse des taux de rendement depuis le début de la semaine est la plus forte depuis mi-2013. Soixante-dix pour cent de Catalans sont en faveur d'un référendum sur l'indépendance, selon un sondage de l'institut Feedback réalisé pour le compte du journal La Vanguardia en mai. (Marius Zaharia, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux