Hausse des fraudes à la carte bancaire en Europe

le
0

Un rapport effectué par la Banque Centrale Européenne révèle que les fraudes à la carte bancaire ont augmenté en 2012. Au total, 1,33 milliard d'euros de fraude a été enregistré.

Les chiffres de la BCE

Les fraudes bancaires sont un problème majeur, à l'heure où les paiements via Internet se multiplient. La Banque Centrale Européenne (BCE) a fait connaître les résultats de son étude sur le sujet, fin février dernier.

D'après ce rapport, le nombre de fraudes à la carte bancaire a connu une augmentation au cours de l'année 2012. Un total d'1,33 milliard d'Euros de fraude a été comptabilisé pour l'ensemble de pays faisant partie de la SEPA, c'est-à-dire les 28 pays membres de l'Union Européenne, ainsi que Monaco, le Liechtenstein, la Suisse, l'Islande et la Norvège.

Une hausse des fraudes

D'après le rapport de la BCE, les fraudes ont augmenté de 14,8 % entre 2011 et 2012. Les escroqueries mises en place par le biais d'Internet sont, en particulier, en hausse de 21 % entre ces deux années. Mais la fraude à la carte bancaire peut aussi avoir lieu lors de paiements postaux ou par téléphone.

Prudence de rigueur

Pour relativiser ces chiffres, on peut les mettre en perspective avec la somme totale des transactions effectuées dans l'Union Européenne sur la même période : 3 500 milliards d'Euros. La fraude à la carte bancaire n'en reste pas moins un fléau, qui doit conduire à la prudence des consommateurs.

Dès la constatation d'une anomalie, il est essentiel de contacter la centrale téléphonique de la banque pour faire opposition sur sa carte. Ainsi, aucune opération nouvelle ne pourra avoir lieu.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant