Hausse des défaillances d'entreprise au 3e trimestre

le
0
HAUSSE DES DÉFAILLANCES D'ENTREPRISE AU 3E TRIMESTRE
HAUSSE DES DÉFAILLANCES D'ENTREPRISE AU 3E TRIMESTRE

PARIS (Reuters) - Le nombre de défaillances d'entreprises a progressé de 3,7% au troisième trimestre en France par rapport à la même période de 2011, pour atteindre 11.706, annonce mercredi le cabinet Altares.

S'il se situe en deçà du plus haut de 12.826 enregistré au troisième trimestre 2009, ce total marque néanmoins un rebond par rapport aux chiffres enregistrés en 2010 et 2011.

Altares note que l'été a été particulièrement meurtrier pour les PME de moins de 50 salariés, avec 7.000 défaillances, un total en hausse de 11% par rapport à 2011 et du même ordre que celui de 2009. Quelque 6.000 défaillances ont été le fait de très petites entreprises (moins de 10 salariés).

Les entreprises défaillantes du troisième trimestre représentent près de 48.300 emplois, soit un millier de plus qu'il y a un an mais nettement moins qu'à l'été 2009, où la barre des 58.000 emplois menacés avait été approchée.

Par secteur, le bâtiment (+6%) a porté le quart des défaillances enregistrées, alors que le commerce est parvenu à limiter sa dégradation à 1%.

Mais les services destinés aux entreprises ont été particulièrement touchés avec des hausses de la sinistralité de 15% pour le transport routier, 13% dans les services informatiques, 10% dans les activités scientifiques et techniques.

Des progressions à deux chiffres ont également été enregistrées dans les services à destination des particuliers (+12% dans la restauration, +20% dans les métiers de coiffeurs, soins de beauté et corporels). L'industrie manufacturière a résisté avec un recul de 8%.

Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant