Hausse des 47% des financements BCE aux banques grecques en janvier

le
0

ATHENES, 3 mars (Reuters) - Les financements de la banque centrale européenne (BCE) aux banques grecques ont augmenté de 47% en janvier, par rapport au mois comparable de 2014, les retraits aux guichets ayant forcé celles-ci à solliciter davantage la BCE, montrent des données de la banque centrale de Grèce publiées mardi. Les prêts de la BCE contre garantie ont atteint 82,24 milliards d'euros en janvier contre 56,04 milliards en décembre. Les retraits opérés aux guichets de banques grecques ont totalisé 12,2 milliards d'euros en janvier, précise la BCE. La forte réduction des dépôts combinée aux achats de bons du Trésor et au refus des banques étrangères de renouveller des lignes interbancaires ont poussé les banques grecques à solliciter le mécanisme de la fourniture de liquidités d'urgence (ELA) auprès de la Banque de Grèce. Les financements ELA ont représenté 5,2 milliards d'euros en janvier alors qu'ils étaient pratiquement nuls le mois précédent. Ils ont sans doute du être encore plus étoffés en février du fait que la BCE a cessé le 4 février d'accepter les emprunts publics grecs comme garantie, transférant à la Banque de Grèce la charge de financer le secteur bancaire. Le Conseil des gouverneurs de la BCE avait relevé en février le plafond des financements ELA en le portant à 68,3 milliards d'euros. La BCE est prête à accepter à nouveau le papier grec en garantie si Athènes tient ses promesses de réforme, avait dit le président Mario Draghi en février. (George Georgiopoulos et Angeliki Koutantou, Wilfrid Exbrayat pour le service français)
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant