Hausse de taux de la Fed probable en septembre, voire juillet

le
0
HAUSSE DE TAUX DE LA FED PROBABLE EN SEPTEMBRE, VOIRE DÈS JUILLET
HAUSSE DE TAUX DE LA FED PROBABLE EN SEPTEMBRE, VOIRE DÈS JUILLET

(Reuters) - La Réserve fédérale (Fed) est susceptible de relever ses taux directeurs en septembre, voire même dès juillet, selon une enquête menée par Reuters quelques jours après l'annonce d'une forte baisse des créations d'emplois aux Etats-Unis qui a réveillé les craintes d'un manque d'allant économique.

Les observateurs de la Fed interrogés par Reuters cette semaine estiment à 40% la probabilité d'une hausse des taux en juillet, cette probabilité montant à 65% pour septembre. Sur 92 économistes interrogés, 80% pensent que la Fed relèvera ses taux soit lors de sa réunion du mois de juillet soit à celle de septembre.

Les marchés en revanche n'intègrent pas entièrement dans les cours une hausse de taux avant le mois de décembre, en dépit des déclarations de responsables de la Fed ces dernières semaines indiquant qu'ils souhaitent les relever relativement rapidement.

"Si la Fed ne relève pas ses taux cet été, en réponse aux signes de hausse de l'inflation se manifestant actuellement, ce sera probablement parce qu'une crise financière mondiale sera survenue", écrit Stephen Lewis chez le courtier ADM ISI.

"Dans ces circonstances, il y a peu de chances que la crise se résorbe suffisamment pour permettre à la Fed de resserrer (sa politique monétaire) pendant le restant de l'année."

Les économistes interrogés prévoient une poursuite d'une hausse très progressive de l'inflation, à 1,7% en moyenne cette année et à 1,8% l'an prochain, des prévisions inchangées par rapport à celles du mois dernier, ce qui suggère qu'elles sont plus ou moins conformes aux dernières projections de la Fed.

La croissance économique devrait rebondir après un coup de frein au premier trimestre, comme ce fut le cas dans un passé récent. Selon la médiane des prévisions des 92 économistes, la croissance serait de 2,3% en rythme annualisé au deuxième trimestre et de 2,4% aux troisième et quatrième trimestres.

(Deepti Govind et Sweta Singh, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant