Hausse de la TVA: une idée poussée par le FMI

le
0
Le FMI recommande à la France de s'inspirer des réformes «en profondeur de l'Italie et de l'Espagne» et de relever la TVA plutôt que la CSG. La leçon semble avoir été entendue.

Jean-Marc Ayrault estime que «le pacte de compétitivité» adopté mardi matin par le gouvernement reprend «la quasi-totalité des préconisations du rapport Gallois». En revanche, le premier ministre s'est bien gardé d'invoquer la caution du FMI. Et pourtant, en choisissant de relever la TVA, plutôt que la CSG, pour financer l'allégement des charges des entreprises, il suit scrupuleusement les recommandations du Fonds monétaire international.

Ce dernier, par une étrange coïncidence, a effectué sa mission annuelle d'audit de l'économie française dans la seconde quinzaine d'octobre, et il a finalement publié hier lundi ses conclusions, avec l'accord explicite de Bercy. Il préconise d'augmenter «les taxes indirectes», notamment la TVA, les taxes sur la propriété ou les droits d'accises...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant