Hausse de la collecte du livret A en avril

le
3
LE SUCCÈS DU LIVRET A NE SE DÉMENT PAS
LE SUCCÈS DU LIVRET A NE SE DÉMENT PAS

PARIS (Reuters) - La collecte nette du Livret A et du livret de développement durable (LDD) a progressé en avril à un rythme plus soutenu que lors des deux mois précédents, selon les chiffres publiés mercredi par la Caisse des dépôts (CDC).

Elle s'est élevée à 3,05 milliards d'euros après 1,83 milliard en mars et 1,51 milliard en février, portant l'encours global du Livret A, dont le taux de rémunération a été baissé d'un demi-point au 1er février, à 1,75%, à 264,6 milliards d'euros.

La collecte nette du LDD a été de son côté positive de 1,56 milliard d'euros le mois dernier, l'encours de ce produit rémunéré au même taux que le livret A atteignant 98,6 milliards d'euros.

Si l'on excepte les chiffres exceptionnels d'octobre 2012 et de janvier 2013, qui avaient suivi le relèvement des plafonds de ces livrets réglementés, la collecte d'avril "se situe dans la fourchette haute de ces dernières années", note l'économiste Philippe Crevel.

Malgré la baisse intervenue au 1er février, leur rémunération reste attractive pour un produit d'épargne aussi liquide, d'autant plus que le rendement des obligations de l'Etat français est en ce moment à des plus bas - 1,78% mercredi après-midi pour les taux à 10 ans - et que l'inflation française est en nette décélération (+0,7% en glissement annuel en avril).

Ces livrets bénéficient aussi de leur caractère défiscalisé alors que les dividendes, intérêts des obligations et des livrets bancaires ordinaires sont assujettis à compter de cette année au barème de l'impôt sur le revenu.

Pour Philippe Crevel, secrétaire général du Cercle des épargnants, "les Français, malgré la forte baisse du pouvoir d'achat, continuent à épargner à court terme."

"Les Français alimentent ainsi leur poche d'épargne de précaution au détriment de la consommation et de l'épargne longue", souligne-t-il, ajoutant : "Cette forte collecte devrait aboutir à une poursuite de la baisse de la consommation."

Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • JERIKAE2 le jeudi 23 mai 2013 à 06:16

    placement de la peur ! epargne qui servira a payer les futurs impots et taxes en tous genres

  • M78543 le mercredi 22 mai 2013 à 19:41

    Un chef d'entreprise , idem un français sensé , commence à recoudre le fond du porte monnaie avant de songer à gagner plus .....la generation de credit à la conso comprendra un jour ce principe basique

  • techluxo le mercredi 22 mai 2013 à 19:36

    Lol ma qui epargne? surtout comment il font