Hausse de 44% des sans-domicile entre 2001 et 2012, à 110.000

le
1
HAUSSE DE 44% DES PERSONNES SANS DOMICILE ENTRE 2001 ET 2012, À 110.000
HAUSSE DE 44% DES PERSONNES SANS DOMICILE ENTRE 2001 ET 2012, À 110.000

PARIS (Reuters) - La France métropolitaine comptait 81.000 adultes et 31.000 enfants sans domicile en 2012 dans les agglomérations d'au moins 20.000 habitants, selon le Portrait social 2014 publié mercredi par l'Insee.

Un sans-domicile sur dix est sans-abri et dort dans la rue ou des endroits non prévus pour l'habitation. Les autres sont accueillis dans des hébergements mis à disposition par des associations ou des organismes d'aide.

Le nombre de sans-domicile a augmenté de 44% entre 2001 et 2012, ajoute l'institut de la statistique.

Quarante-quatre pour cent des sans-domicile vivent dans l'agglomération parisienne, où les sans-abri sont plus nombreux (14%).

Un quart des sans-domicile travaille, les emplois occupés étant très souvent précaires et peu qualifiés.

Sur les 81.000 adultes sans domicile évoqués par l'Insee, 55% sont nés à l'étranger, soit 45.000, et un tiers de ces derniers ne parle pas le français.

Près de 60% des sans-domicile nés à l'étranger sont originaires d'Afrique (23% du Maghreb et 35% du reste du continent). Près d'un tiers sont originaires d'Europe de l'Est et sont majoritairement non francophones (70%).

"Les sans-domicile portent souvent le poids d'une enfance marquée par des histoires familiales douloureuses", souligne l'Insee : un quart des sans-domicile nés en France ont été placés enfants en famille d'accueil ou en foyer.

(Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M940878 le mercredi 19 nov 2014 à 08:52

    200000 immigrés arrivent en France illégalement chaque année ....