Hausse de 2,4% des exportations japonaises en février

le
0

TOKYO (Reuters) - La croissance des exportations japonaises a ralenti à 2,4% en février par rapport au même mois de 2014, un phénomène temporaire dû au Nouvel An lunaire en Chine, montrent les données publiées mercredi par le ministère des Finances.

En janvier, les exportations avaient bondi de 17% sur un an, une croissance sans précédent depuis novembre 2013.

Le chiffre de février est néanmoins meilleur que prévu, les économistes interrogés par Reuters anticipant en moyenne une hausse de 0,3%.

Les importations de leur côté ont reculé de 3,6% alors qu'elles étaient attendues en hausse de 3,1%.

Au total, le commerce extérieur japonais a été déficitaire de 424,6 milliards de yens (3,3 milliards d'euros), moins que le consensus qui était de 1.050 milliards.

"Ce ralentissement est un phénomène temporaire lié au Nouvel an lunaire et ne remet pas en cause la tendance au redressement des exportations", commente Hidenobu Tokuda, économiste senior au Mizuho Research Institute.

"Les exportations ont déjà beaucoup contribué à l'amélioration de la production. Même si ce soutien faiblit à court terme, à long terme il bénéficiera à l'ensemble de l'économie."

L'export est un moteur important des bénéfices des grandes entreprises japonaises, sur lesquelles le gouvernement compte pour augmenter les salaires et contribuer ainsi à la lutte contre la déflation.

Les exportations vers la Chine, principal partenaire commercial du Japon, ont chuté de 17,3% en février sous le coup d'une baisse des livraisons de voitures et de composants automobiles, alors qu'elles avaient bondi de 20,8% en janvier avant le Nouvel An lunaire.

Les exportations vers l'ensemble de l'Asie ont diminué de 1,1%, leur première baisse depuis le mois d'août.

Celles vers les Etats-Unis ont au contraire progressé de 14,3%, après déjà une augmentation annuelle de 16,5% en janvier.

(Stanley White, Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant