Hausse de 13% du bénéfice trimestriel de la maison mère d'Uniqlo

le
0
LE BÉNÉFICE D?EXPLOITATION DE LA MAISON MÈRE D'UNIQLO EN HAUSSE DE 13% AU PREMIER TRIMESTRE
LE BÉNÉFICE D?EXPLOITATION DE LA MAISON MÈRE D'UNIQLO EN HAUSSE DE 13% AU PREMIER TRIMESTRE

TOKYO (Reuters) - Le groupe japonais Fast Retailing, propriétaire de l'enseigne de magasins Uniqlo, a annoncé jeudi une hausse de son bénéfice trimestriel qui reflète le succès de sa stratégie commerciale visant à faire augmenter le panier moyen de ses clients.

Après avoir longtemps misé sur le discount, ce qui lui a permis d'augmenter la fréquentation de ses magasins mais a pesé sur ses marges, Fast Retailing a récemment multiplié les offres de produits haut de gamme vendus à des prix abordables, dans le but d'inciter ses clients à dépenser davantage.

Au Japon, où il réalise près de 80% de son bénéfice d'exploitation, ce virage stratégique a coïncidé avec la politique de soutien à la consommation mise en oeuvre par le gouvernement de Shinzo Abe.

"La dépense par client est à la hausse, les bonnes ventes de la gamme 'ultra light down' et du cachemire ayant dopé le panier moyen tandis que les ventes en volumes de 'heat tech' (la gamme de sous-vêtements thermiques) ont augmenté", a précisé la société.

Sur le trimestre à fin novembre, le premier de l'exercice en cours, le bénéfice d'exploitation de Fast Retailing a ainsi augmenté de 13% à 64,0 milliards de yens (448,5 millions d'euros), dépassant la moyenne des estimations de quatre analystes interrogés par Thomson Reuters I/B/E/S, qui ressortait à 59,9 milliards.

Le groupe maintient sa prévision de bénéfice d'exploitation pour l'ensemble de l'exercice à fin août à 156 milliards de yens, soit une hausse de 17,4%. Cette prévision correspond à la moyenne des estimations d'analystes.

A la Bourse de Tokyo, l'action Fast Retailing a fini en baisse de 3,8% jeudi avant l'annonce des résultats. Le titre a gagné 82% depuis le début de l'an dernier, une progression nettement supérieure à celle de 53% enregistrée par l'indice Nikkei.

Ritsuko Shimizu, Marc Angrand pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant