Hausse de 1,8% du CA d'Eiffage au 1er trimestre

le
0

PARIS (Reuters) - Eiffage a confirmé mercredi son objectif annuel de chiffre d'affaires au vu d'un premier trimestre marqué par une hausse des prises de commandes et de l'activité, notamment dans la construction et l'énergie.

Le groupe de BTP et de concessions, qui exploite le réseau Autoroutes Paris Rhin Rhône (APRR), a réalisé sur les trois premiers mois de l'année un chiffre d'affaires de 3,04 milliards d'euros, en hausse de 1,8%.

A périmètre et change constants, la croissance ressort à 2,3%.

Dans la construction, le chiffre d'affaires a augmenté de 1,8% (+4,0% à périmètre et change constants) grâce notamment à un marché dynamique en France -et très dynamique en Ile-de-France- tandis que dans les travaux publics (+0,8%), l'activité dans l'Hexagone a été affectée par une météo moins favorable qu'au premier trimestre 2011.

A l'échelle européenne, la branche travaux publics a connu une croissance de 14% en Allemagne, mais une contraction de 12% en Espagne, reflet de la crise en Europe du Sud.

La branche énergie a vu pour sa part son chiffre d'affaires croître de 1,7% (+2,1% à périmètre constant), soutenu par la vigueur des secteurs du nucléaire, de l'aérospatiale et de la pharmacie en France.

DÉGRADATION DU TRAFIC CONFIRMÉE

Dans les concessions, dont Eiffage tire la majeure partie de son résultat opérationnel, le chiffre d'affaires d'APRR a augmenté de 1,8%, la hausse des prix des péages compensant la baisse confirmée du trafic global sur le réseau, notamment pour les poids lourds (-2,4%) qui souffrent de la dégradation de la conjoncture économique.

Le carnet de commandes du groupe a progressé de 4,9% d'un trimestre sur l'autre, et de 20,8% sur un an grâce au contrat de la ligne de TGV Bretagne-Pays de Loire (BPL) mais aussi à un marché de huit collèges en Seine-Saint-Denis.

Le carnet "représente en moyenne (hors BPL) 12 mois d'activité pour les branches travaux et conforte la prévision de chiffre d'affaires du groupe de 14 milliards d'euros pour l'année 2012", a indiqué Eiffage dans un communiqué.

Cet objectif représente une croissance de 2,2%, après +3% en 2011, année de redémarrage de l'activité après deux ans consécutifs de stagnation. En février, Eiffage avait également dit s'attendre à un rebond de son résultat net cette année grâce au redressement de ses marges.

Le groupe, qui publiera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre fin juillet et ses résultats semestriels complets fin août, avait déclaré le mois dernier ne plus entrevoir aucun problème de liquidités au cours des cinq prochaines années après le refinancement de 3,5 milliards d'euros de dette bancaire de sa coentreprise dans les autoroutes.

Il a précisé mercredi que la liquidité du groupe dépassait 900 millions d'euros au 31 mars, contre un peu moins de 500 millions un an plus tôt.

L'action Eiffage a clôturé mercredi en hausse de 3,96% à 27,70 euros. Depuis le début de l'année, le titre a pris environ 45%, après avoir effacé plus de 43% de sa valeur en 2011.

Gilles Guillaume, édité par Marc Angrand

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant