Hausse d'impôts et réforme des retraites pour l'Italie

le
0
Silvio Berlusconi prépare un plan d'austérité vigoureux pour restaurer ses finances publiques.

Silvio Berlusconi fera adopter mardi en Conseil des ministres un plan d'austérité d'environ 20 milliards d'euros qui devrait permettre à l'Italie d'atteindre l'équilibre budgétaire en 2013, comme l'en ont enjoint la semaine dernière la BCE ainsi que Nicolas Sarkozy et Angela Merkel. Ce plan complétera le précédent, de 48 milliards d'euros, adopté le 16 juillet par la Chambre des députés et qui fixait initialement l'équilibre des comptes publics à la fin 2014.

« Pour ramener le déficit public de 3,8-3,9 % cette année autour de 0,2 % dans deux ans, il faudra consentir des mesures d'austérité très fortes», a affirmé jeudi Giulio Tremonti. S'adressant à quelque 150 parlementaires rappelés de vacances, le ministre de l'Économie a déçu en ne détaillant pas les mesures précises : « des arbitrages politiques sont encore en cours  ». Il en a toutefois indiqué les grandes lignes.

Au chapitre fiscal, Silvio Berlusconi est opposé à

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant