Hausse attendue de 13% en 2014 des volumes investis en immobilier d'entreprise

le
0

(NEWSManagers.com) - Les volumes investis dans le monde en immobilier d'entreprise devraient augmenter cette année de 13%, selon Cushman & Wakefield. " L'Amérique du Nord et l'Europe de l'Ouest seront les principaux moteurs de l'activité. L'activité sera plus généralement stimulée par l'amélioration des fondamentaux des marchés locatifs, la plus forte demande des investisseurs et de nouvelles sources de financement. Le marché profitera également en 2014 de la poursuite de l'élargissement des critères de recherche des investisseurs au-delà du seul segment core, après une année 2013 marquée par un regain d'intérêt pour certains marchés émergents d'Asie, des villes américaines secondaires et quelques pays d'Europe du Sud" , estime Olivier Gérard, président de Cushman & Wakefield France.

Selon l'étude Investment Atlas 2014, qui analyse les volumes investis en immobilier d'entreprise dans 62 pays, 1.180 milliards de dollars (859 milliards d'euros) ont été investis dans le monde en 2013, soit une hausse de 22,6 % sur un an et le volume le plus élevé depuis 2007 (1.240 milliards de dollars). La fin de la récession, la reprise du climat des affaires et un accroissement de l'offre disponible à la vente ont soutenu l'activité du marché mondial de l'investissement en 2013. La hausse des volumes investis et des valeurs s'est accompagnée d'une baisse des taux de rendement prime, revenus à des niveaux d'avant crise.

En Europe (EMEA), 246, 3 milliards de dollars ont été investis dans la zone en 2013, soit une hausse de 23% par rapport à 2012. Cette tendance devrait se poursuivre en 2014, avec une progression des volumes estimée à 12-13 % par rapport à l'année précédente. Le fait marquant de 2013 a été le rebond de l'activité en Europe du Sud, où les volumes ont progressé de 107 % d'une année sur l'autre. Soutenus par un marché de la dette plus dynamique, la France, l'Allemagne et le Royaume-Uni continuent toutefois de représenter l'essentiel de l'activité : affichant une hausse de 24 % sur un an, ces trois pays concentrent 66 % de l'ensemble des montants engagés dans la zone EMEA en 2013. L'intérêt plus marqué des acteurs opportunistes et des investisseurs non européens a par ailleurs joué un rôle décisif dans le renouveau du marché européen.

En France, 15,1 milliards d'euros ont été investis en 2013, soit une hausse de 1 % sur un an et une légère baisse de 3 % par rapport à la moyenne des dix dernières années. Si l'instabilité économique demeure, et si le segment des bureaux a pu souffrir de la dégradation du marché locatif, les commerces et les locaux industriels ont en revanche été dynamiques. Le marché français a notamment profité d'une offre plus variée ? alimentée par les cessions d'acteurs soucieux de recentrer leur patrimoine ou contraints de dégager des liquidités ? suscitant l'intérêt d'un nombre croissant d'investisseurs. Favorisées par l'ajustement progressif des valeurs, les opérations portant sur des actifs moins sécurisés ont aussi joué un rôle plus marqué, permettant à quelques investisseurs opportunistes de s'illustrer aux côtés de grands institutionnels long terme convoitant les biens les plus emblématiques de l'Hexagone.

" Si les incertitudes fiscales et la détérioration des marchés locatifs pourraient encore peser sur l'activité en 2014, les volumes investis sur l'ensemble de cette année devraient encore croître de 5 à 10 % sur un an " , prédit Olivier Gérard. Plusieurs grandes ou très grandes transactions sont déjà en cours de concrétisation, témoignant de l'ampleur des fonds à placer et du vif appétit d'investisseurs institutionnels long terme (assureurs, fonds souverains) pour les actifs core français. Mais les efforts consentis par certains vendeurs et l'intérêt des acteurs opportunistes joueront aussi en faveur de biens moins sécurisés, confirmant l'attrait du marché français pour des profils plus variés d'investisseurs.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant