Hatem, le survivant

le
0
Hatem, le survivant
Hatem, le survivant

Membre de la génération 87, Hatem Ben Arfa revient en équipe de France le même jour que la mise en examen de Karim Benzema. Certains parleront de hasard, d'autres de karma. Une chose est sûre, alors qu'il partait de très loin en début d'année, HBA est aujourd'hui le seul joueur du millésime maudit du football français en équipe de France.

1234 jours. C'est le temps qu'aura mis Hatem Ben Arfa pour revenir en équipe de France. Entre l'Euro 2012 et la dernière liste de Didier Deschamps en vue des matchs contre l'Allemagne et l'Angleterre, Hatem Ben Arfa aura donc passé 1234 jours en dehors de l'équipe de France. 1234 jours durant lesquels il a semblé, par moments, perdu pour le football, rongé par les kilos en trop, les nœuds dans la tête et ce sentiment d'être incompris par le football moderne. Trois ans à dégringoler de la planète football, entre un départ de Newcastle pour Hull - où il s'est perdu - et une arrivée rocambolesque à Nice en janvier dernier. Une arrivée qui a forcément connu un coup de Trafalgar avec ce contrat non homologué en janvier dernier pour une sombre histoire de match disputé avec les U21 de Newcastle avant trois bouts de matchs avec Hull. Saloperie de règlement FIFA. À ce moment, Ben Arfa pense à tout arrêter. Faire autre chose de sa vie. Il a 27 ans et n'a jamais vraiment explosé. Le mot gâchis est collé sur son front. Et puis l'OGC Nice lui demande de patienter. De se refaire une santé pendant cinq mois. Dès lors, il va s'entretenir en région parisienne, près des siens, enchaînant les matchs de street pour faire brouter les copains. À ce moment-là, les souvenirs de la génération 87 sont loin. Champion d'Europe U17 en 2004, Ben Arfa faisait équipe avec Benzema, Nasri, Ménez et Yahiaoui. Une équipe de psychopathes qui avait marché sur l'Espagne de Fàbregas en finale. Neuf ans plus tard, que reste-t-il de cette époque ?

Karma Football Club


Aujourd'hui, Karim Benzema est mis en examen. Jérémy Ménez se cherche un nouveau dos. Samir Nasri a tourné le dos à l'équipe de France et Ahmed Yahiaoui - au départ le plus talentueux - joue à Martigues. Hatem Ben Arfa, lui, est en équipe de France où son retour fait office de bouffée d'oxygène. Pourtant, il y a neuf mois, Ben Arfa était au chômage quand les autres brillaient en club. Il n'avait plus joué depuis un an et demi et pesait 80 kilos. Aujourd'hui, il est le seul représentant de cette génération perdue en équipe de France à 8 mois de l'Euro 2016, organisé en France. À la maison. Le karma, sans doute. D'autant que Ben Arfa revient en Bleu au moment où il est sans doute le moins performant à Nice. Comme son équipe, il tire un peu la langue. Logique. Époustouflant entre juillet et mi-octobre, Hatem Ben Arfa a replacé Nice sur la carte du football français. Ses…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant