Hatem Ben Arfa ne regrette pas son choix

le
0
Hatem Ben Arfa ne regrette pas son choix
Hatem Ben Arfa ne regrette pas son choix

Auteur dimanche soir d'une nouvelle prestation de premier plan sur la pelouse de Rennes, Hatem Ben Arfa préfère savourer l'instant présent avant de penser à un éventuel retour chez les Bleus.

Hatem Ben Arfa, que vous inspire ce succès sur la pelouse de Rennes ?
Aujourd’hui, les médias et les amateurs de foot commencent à comprendre que l’on produit du jeu. C’est bien que cela soit mis en lumière. C’est un travail de fond. Depuis le début de la saison et la préparation physique, on essayait déjà de toujours jouer, de toujours progresser. Le coach (Claude Puel) a tout le temps insisté là-dessus. Aujourd’hui, c’est un travail de fond qui est au grand jour.

Vous avez encore été décisif ce dimanche soir…
C’est le collectif le plus important. On joue à onze. Après, on a des occasions sur lesquelles on peut faire la différence. Mais à la base, le football, c’est le collectif. Et on gagne avec le collectif. J’essaye de me mettre au service du collectif. Quand j’ai une action près de la cage, c’est aussi pour faire la différence pour le collectif.

« Si l'équipe de France a besoin de moi... »

Vous pointez désormais à la cinquième place du classement. Comment voyez-vous la suite des événements ?
L’atmosphère du club est sereine. On travaille vraiment depuis longtemps à créer du jeu. Il y a une sérénité et une bonne ambiance dans le groupe. Personne ne se prend la tête. Tout le monde travaille pour le collectif. Il ne faut pas s’enflammer. On a un groupe vraiment homogène. Et quand certains peuvent s’enflammer, il y a un coach qui sait nous remettre les pieds sur terre. Je suis vraiment content d’être arrivé dans cette équipe-là. Lorsque l’on évolue de cette manière en L1 et que l’on est efficace en même temps, c'est un régal. Je pense que toute la France a pris plaisir à nous regarder.

Quid de l’équipe de France ?
Franchement, je n'y pense pas. Je pense d'abord à prendre du plaisir avec mon équipe et ce n'est pas faire la langue de bois. Si l'équipe de France a besoin de moi, Didier Deschamps m'appellera. Je ne me prends pas la tête avec ça.


Claude Puel sur Hatem Ben Arfa

Il y a de bons joueurs et de bonnes choses de faites. Qu'on puisse s'appuyer sur un joueur comme Hatem (Ben Arfa) pour qu'il puisse faire la différence et conclure une dernière passe, c'est le cas dans toutes les grandes équipes. On ne va pas s'en priver. L'expression d'Hatem (Ben Arfa) est intéressante mais elle est due au travail de ses coéquipiers. Lui aussi est dans le collectif. Il sait jouer simple et accélérer quand il le faut. Encore une fois, à nous de continuer avec cet état d'esprit, cette fraîcheur en gardant cette humilité pour répondre aux échéances que l'on va avoir. De plus en plus, les adversaires étudient notre jeu, ils veulent nous contrer. C'est plus difficile et à chaque match, il faudra trouver des solutions pour arriver à s'imposer ou faire de bonnes performances.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant