Hasselbaink, la légende de Jimmy Floyd continue

le
0
Hasselbaink, la légende de Jimmy Floyd continue
Hasselbaink, la légende de Jimmy Floyd continue

Actuellement en Championship, QPRa décidé de remettre son destin entre les mains de Jimmy Floyd Hasselbaink. Son objectif : redonner de l'élan au projet illisible du club londonien. Si la carrière d'entraîneur du Néerlandais est courte, l'ancien attaquant a quelques arguments à faire valoir. Des excellents résultats, un vécu de joueur non négligeable et une ambition assumée.

S'il y a une terre où son postérieur proéminent a laissé une empreinte indélébile, c'est bien l'Angleterre. Un pays où l'iconique Jimmy Floyd Hasselbaink s'est forgé, entre grosses frappes, physique de déménageur et technique élémentaire. Loin de sa Hollande natale, celui pour qui les fans de West Ham entonnaient ces quelques vers "You are just a fat Eddie Murphy" a succombé aux charmes de la perfide Albion, au gré d'aventures qui l'ont mené à Leeds, Chelsea, Middlesbrough ou encore Charlton. "L'Angleterre est ma maison maintenant, assurait-il avec conviction, en avril dernier. J'aime le football aux Pays-Bas mais avec le football anglais, il se passe toujours quelque chose : du spectacle du début à la fin, beaucoup d'énergie dépensée et des supporters qui font énormément de bruit." C'est donc tout naturellement que l'ex-international oranje (23 sélections, 9 buts) a décidé d'y écrire les nouveaux chapitres de sa vie. Début décembre, il a été nommé à la tête des Queens Park Rangers, club évoluant actuellement en Championship. Dans ce championnat bénéficiant d'un réel crédit outre-Manche, Jimmy s'offre là une belle vitrine pour briller. De montrer que son cul reste toujours aussi imposant et, surtout, que l'ambition continue de l'animer.

Première expérience en Belgique et gros bordel


Très tôt, après avoir pris sa retraite en 2008, l'enfant de Paramaribo (Surinam) a retrouvé le chemin des terrains. L'attaquant aux frappes lourdes et réputé pour ne pas rechigner à aller aux duels laisse alors place à un homme avide de connaissances, de responsabilités. Le Néerlandais fait ses gammes en prenant en charge les U16 de Chelsea avant de rejoindre le staff technique de Nottingham Forest. "Après ma retraite, j'en ai profité pour emmener mes enfants à l'école tous les matins, ce que je ne pouvais pas faire durant ma carrière, confiait-il en janvier 2014. Mais je m'ennuyais. Je voulais travailler. Le vestiaire me manquait. L'atmosphère, les vannes avec les joueurs, le son des chaussures sur le carrelage…" En mai 2013, Hasselbaink fait donc le grand saut et choisit une destination pour le moins inattendue : le Royal Antwerp. Club belge recordman du nombre de saisons passées dans l'élite et enlisé en seconde division depuis 2004. Là-bas, il étrenne son…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant