Hasna Aït Boulahcen : "Allah n'a jamais dit de couper des têtes"

le
0
Hasna Aït Boulahcen a été tuée dans l'appartement de Saint-Denis le 18 novembre 2015.
Hasna Aït Boulahcen a été tuée dans l'appartement de Saint-Denis le 18 novembre 2015.

Dans un reportage diffusé ce jeudi soir sur France 2, le magazine Envoyé spécial

publie une vidéo mettant en scène Hasna Aït Boulahcen, la cousine du terroriste Abdelhamid Abaaoud, morte à ses cotés dans l'assaut du Raid dans un appartement de Saint-Denis le 18 novembre, cinq jours après les attentats de Paris. Les images datent du mois de juin 2015. Hasna Aït Boulahcen, vêtue d'un voile bleu qui recouvre ses cheveux et son cou, est interrogée par une amie sur sa relation avec Abdelhamid Abaaoud, alors recherché par plusieurs services de police d'Europe, et sur son désir de s'engager dans l'humanitaire en Syrie.

« Abdelhamid c'est mon cousin, c'est le fils de la s?ur à ma mère. C'est vrai qu'il a été recherché et qu'il est toujours recherché par la police mondiale, mais pour moi, c'est mon cousin. C'est vrai qu'il est recherché, mais après c'était son choix de partir de Syrie », détaille ainsi Hasna Aït Boulahcen.

« Faire un truc humanitaire »

Son amie, qui filme la scène, lui demande alors si Abdelhamid Abaaoud a eu raison de rejoindre la Syrie. « Moi, je pense que c'est un bon choix parce qu'il a voulu faire le djihad en Syrie », répond-elle avant de nuancer : « Après, il est là pour aider, parce qu'il y a la guerre. Par contre, les gens qu'on voit dans les vidéos, si c'est pour couper des têtes, je suis contre. Je vais pas dire que je suis pour parce que...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant