Haruhiko Kuroda, l'homme qui doit sauver le Japon

le
0
Le premier ministre japonais a désigné le président de la Banque asiatique de développement pour diriger la Banque centrale.

Le premier ministre Shinzo Abe a désigné jeudi l'actuel président de la Banque asiatique de développement (BAD), Haruhiko Kuroda, pour succéder à Masaaki Shirakawa à la tête de la Banque du Japon (BoJ). Une tâche difficile: le nouveau gouverneur est censé sortir le Japon de vingt ans de déflation.

En faisant ce choix, le gouvernement japonais met la banque centrale en coupe réglée sans le dire. Haruhiko Kuroda, qui sera épaulé par Kikuo Iwata et Hiroshi Nakaso comme vice-gouverneurs, est totalement acquis à la politique monétaire accommodante du premier ministre. Âgé de 68 ans, il a été en charge du marché des changes au ministère des Finances entre 1999 et 2003. Diplômé de l'université de Tokyo, il s'est en outre forgé, à la tête de la BAD depuis 2005, une solide réputation internationale, farouche défenseur depuis des années de ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant