Harry Kane, jeune lion

le
0
Harry Kane, jeune lion
Harry Kane, jeune lion

Face à la Lituanie (20h45), Harry Kane, 21 ans, fêtera sa première sélection avec l'équipe d'Angleterre. Peut-être l'occasion d'assister aux grands débuts du jeune Spur, écrasant de facilité depuis le début de la saison. Et qui pourrait lorgner sur la place de n°1 d'ici peu.

Une partie du peuple le réclamait. L'autre le repoussait. Forcément, Roy Hodgson n'a pas pu contenter les deux parties. Alors, dans sa dernière liste, le sélectionneur anglais a cédé aux premiers. Parmi les 24 joueurs retenus pour les rencontres face à la Lituanie et l'Italie, le nom d'Harry Kane est bien présent aux côtés de Rooney, Welbeck, Sturridge ou Barkley. Un avènement pour le nouveau larron de la bande, 21 ans au compteur, qui a su faire passer l'opinion publique des doutes à l'évidence. Car se priver de Kane relèverait presque de l'hérésie. 29 buts toutes compétitions confondues, une place de meilleur buteur d'Angleterre partagée avec Diego Costa, et l'attaquant de Tottenham a définitivement revêtu la cape de jeune héros à l'efficacité froide. Pas un mince exploit pour un gamin baladé durant près de 4 ans à travers l'Angleterre, et dont le manque de fantaisie peine encore à en faire une pépite adulée de tous. Bien que sali, Harry ne rencontre toutefois pas ses détracteurs une fois les prés foulés. Car son objectif reste le même : cadrer, marquer, le plus possible, en club, comme en sélection. Un pragmatisme dont les Three Lions auraient bien besoin.
Harry fait du bien
D'ailleurs, Harry Kane n'a pas pour habitude de céder à l'euphorie. Juste après avoir appris sa convocation, l'arme fatale des Spurs a retourné Leicester en inscrivant son premier triplé en Premier League, son deuxième avec Tottenham. Face à Tripolis en novembre dernier, le jeune Anglais se fendait déjà de la même performance, au grand damn de Papa Khalifa Sankaré, défenseur adverse ce soir-là : "Il est super intelligent, surtout quand tu vois les appels qu'il fait et son âge. Il doit avoir un entraîneur individuel qui lui fait bosser ça. Sur ce match aller, Adebayor était en pointe et j'ai eu moins de problème qu'au match retour où c'est lui qui a joué attaquant de pointe ". Pourtant, Kane est souvent jugé "lent".

Une tare dans le football moderne où l'attaquant de pointe est attendu sur son explosivité, mais que le Londonien sait compenser avec brio : "On en a connu plein des attaquants qui ne sont pas rapides. On va en citer un qui vient d'arrêter, c'est David Trezeguet. Il n'était pas rapide, mais devant le but c'était quelque chose ! Après, il peut quand même prendre les défenseurs de vitesse", tranche Hameur Bouazza, son ancien partenaire à...




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant