Haro sur les lotos-bingos

le
1
Ces jeux très populaires sont dans le collimateur du fisc et de la justice. Des animateurs de loteries ont déjà été lourdement condamnés. En cause, un flou juridique.

L'«affaire» des lotos-bingos pourrait prêter à rire si elle n'avait pas de conséquences si sérieuses. Populaires dans toutes les contrées de France, ces tirages au sort de boules promettant le panier garni ou la perceuse électrique ne sont pas qu'un jeu de hasard aux airs bon enfant pour animer les clubs provinciaux du 3e âge ou le spectacle annuel de majorettes. Ils sont aujourd'hui l'enjeu de condamnations pénales et de redressement fiscaux très lourds, qui mettent de nombreux foyers sur le carreau et les douanes françaises sur les dents. Prison, saisies immobilières, amendes allant jusqu'à plusieurs millions d'euros... Les cabinets d'avocat sont saisis aux quatre coins de la France de dizaines de dossiers.

D'un côté, des associations locales sportives, culturelles ou caritatives qui ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bearnhar le mardi 20 aout 2013 à 13:49

    Me font marrer les gens, passer sa journée pour gagner un épluche légumes...ils sont corrup-tibles avec pas grand chose en fait !!C'est de la très bonne viande pour TF1.