Haro sur le sexisme dans les livres d'enfants à Suresnes

le
0
«Stop aux stéréotypes à la bibliothèque !» La ville des Hauts-de-Seine lance une formation pilote pour prévenir le sexisme à travers la littérature pour les jeunes.

A quand la parité dans les contes de fée? Si les quotas ne sont pas encore appliqués, le décompte de la représentation des figures féminines et masculines dans la littérature jeunesse a pourtant commencé.

Cette nouvelle bataille est livrée par la mairie UMP de Suresnes (Hauts-de-Seine) qui, armée d'égales ambitions pour les citoyens et citoyennes en culottes courtes, vient de lancer une formation pilote visant à prévenir le sexisme à travers la littérature pour les jeunes. «Stop aux stéréotypes à la bibliothèque!», scande la bannière de cette première croisée.

Le constat est alarmant, selon tous les agents du secteur de l'éducation qui se sont réunis mi-janvier à Suresnes «pour agir». On compte dans les albums pour enfants deux fois plus de héros que d'héroïnes et dix fois plus quand les personnages sont des animaux «humanisés», a observé la municipalité.

Les filles surreprésentées dans les tâches domestiques

Et la «différence de traitement» ent

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant