Harmonie Spahn (wedding planner) : "Le mariage devient une vraie marque"

le
0

(Relaxnews) - Les futurs mariés vont glaner un maximum d'idées originales pour organiser leur prochaine union lors des salons du mariage qui vont jalonner le calendrier jusqu'en janvier. Ils chercheront particulièrement à personnaliser leur union, tendance forte de la génération mariage en 2014. Décryptage de ce qui se fait, et ne se fait plus, avec Harmonie Spahn, wedding planner, et auteure d'un organiseur de mariage, paru aux Editions First le 28 août. 

A quoi ressemble le mariage aujourd'hui ?
En moyenne, les mariés invitent cent personnes et disposent d'un budget de 10 à 11.000 euros. Le lieu de réception et le traiteur représentent la moitié de cette bourse, vins et champagne compris. Désormais, ce sont les mariés qui payent le plus souvent leur mariage. Le budget est plus élevé quand la famille s'engage aussi dans les dépenses. Sinon, quant à la période de mariage, on s'unie encore généralement entre mai et septembre. 

Le mariage gay est aujourd'hui autorisé. Y-a-t-il une différence lors d'une réception pour le mariage d'un couple homosexuel ?
Le mariage gay ne se distingue pas fortement du mariage hétérosexuel par l'aspect organisationnel, mais bien plus par deux faits essentiels : la rupture des codes et le pouvoir d'achat. Même si le "marché gay" est encore minoritaire, le budget global alloué au mariage attise les convoitises, du fait de leur fort pouvoir d'achat. Par ailleurs, beaucoup de questions pratiques sont soulevées, car il va falloir bousculer les habitudes et faire des adaptations : qui du père ou de la mère va accompagner sa fille à l'autel ? Laquelle des deux mariées portera la fameuse robe blanche ? Charge à eux de trouver de nouvelles clés !

Y-a-t-il des traditions qui perdurent ou qui se sont perdues ? Offre-t-on toujours par exemple des dragées aux invités ?
Les invités reçoivent toujours des dragées, mais la tradition est en chute libre. On offre ceux-ci davantage au moment d'un baptême. A la place, le couple offre des bonbons à l'ancienne ou même des M&M's personnalisés, avec la date de leur mariage. Certaines mariées abandonnent aussi le voile pour opter pour une couronne. Si elles gardent celui-ci, le voile est bien plus court que celui de leur mère. Parlons aussi de la jarretière qui a longtemps motivé un jeu d'argent durant la réception. La tradition n'a pas complètement disparu. En fait, les mariés ne proposent plus tellement le jeu, mais la mariée garde tout de même la jarretière sur elle, pour surprendre son époux la nuit de noces venue. Les mariés éjectent les traditions pour les moderniser. 

Les mariés s'unissent-ils toujours à l'église ou dans d'autres lieux de culte ?
Oui, encore une majorité. Dernièrement, il y a en parallèle le phénomène des cérémonies laïques, qui se déroulent sur le lieu de réception. Pour éviter de s'en tenir à la célébration succincte à la mairie, certains couples choisissent d'orchestrer leur propre union. Ils demandent à des proches de lire de jolis textes. Ils imaginent ainsi une cérémonie parfois à l'américaine, avec des chaises impeccablement alignées, dans un décor blanc immaculé. Cette nouvelle forme de cérémonie est d'ailleurs un des meilleurs moyens de personnaliser son mariage.

Parlons de cette tendance forte : la personnalisation. Comment les époux s'y prennent-ils ?
Aujourd'hui, le mariage devient une vraie marque et les mariés n'hésitent pas à faire appel au flocage pour personnaliser au maximum leur union. On joue surtout avec la carterie et les faire-parts. Cela concerne aussi les cadeaux sur lesquels sont inscrits les prénoms des mariés, avec leur date de mariage. On personnalise également en choisissant un thème. Cette tendance n'existait même pas il y a dix ans. Et c'est d'une importance cruciale, car le thème se reflète de la table jusqu'à la couleur du gâteau. En France, ce sont les wedding planners qui ont insufflé cette envie de donner un thème à tout prix à son mariage. La tendance du "do it yourself" (fait soi-même, NDLR) es telle que les mariés n'hésitent même plus à faire appel à un ami doué en pâtisserie pour réaliser la pièce montée. Il y a une véritable volonté d'être créatif. Tout est ultra-millimétré. 

Quels sont les thèmes à la mode ?
Certains choisissent de mettre en lumière l'Asie, en envoyant des lanternes dans le ciel, ou en déclinant le thème des éventails. Il y a aussi le thème Bollywood, mais aussi une tendance forte autour de l'écologie. Les mariés utilisent du papier recyclé pour les faire-parts, ou envoient même des invitations virtuelles pour l'annonce de leur union. Ils choisissent un traiteur bio et équitable, et ils sont de plus en plus nombreux à proposer ce genre de prestations. Pour la décoration, ils optent pour des fleurs en pot, plutôt que des fleurs coupées. 

La crise explique-t-elle ce phénomène de personnalisation du mariage ?
Non, car personnaliser son union coûte même plus cher. C'est surtout un effet de mode qui s'essoufflera quand une nouvelle génération dira non à l'idée de dépenser 20.000 euros pour son mariage. C'est une façon de laisser un souvenir particulier à ses invités. 

Comment personnalisent-ils leur lieu de réception ?
L'option de la salle des fêtes se perd. Les Français préfèrent désormais organiser leur mariage à domicile, ou chez un membre de la famille qui dispose d'assez de place. Ils installent une grande tonnelle, sinon ils choisissent un lieu typique, comme un moulin, une grange etc. Il existe aussi une mode "bobo", qui consiste à choisir une guinguette sur les bords de Marne, une péniche, un rooftop (un restaurant/bar sur le toit, NDLR) ou un bar branché. En tout cas, une tradition perdure et est très respectée : le mariage se déroule dans la région de la mariée. 

Pour le dessert, le wedding cake est la star du moment. Quels sont les tendances pour le menu ?
Le goût des Français pour la gastronomie se retrouve au moment du cocktail. Les mariés étonnent les convives en reproduisant leur thème sur le buffet. Certains n'hésitent pas à construire de vraies oeuvres d'arts en fruits et légumes, tandis que d'autres mettent en place des animations avec des chefs qui cuisinent en direct, sous les yeux des convives. Pour le dîner, le menu est plus standard. Le budget fait souvent choisir de la volaille. Le boeuf est moins souvent sur la table, en raison de son coût, mais aussi de la problématique de cuisson qui doit convenir à tous. 

Pourquoi certains couples font appel à un wedding planner ?
Généralement, ils me disent manquer de temps ou n'avoir tout simplement pas envie de s'occuper des préparatifs.

S'offrir les services d'un wedding planner permet-il d'étonner ses invités avec des prestations originales ?
Parfois oui. Certains professionnels réussissent à avoir du matériel Starck en location (Philippe Starck, le designer, NDLR). Des mariés peuvent aussi arriver en hélicoptère. Mais, les films américains contribuent beaucoup à laisser croire qu'un wedding planner mettra en place des prestations complètement dingues. Moi je préfère guider mes mariés vers de jolies choses qui vont vraiment marquer les invités. Au lieu de lancer le bouquet de la mariée aux célibataires par exemple, chacune pose un ruban autour des fleurs et c'est celle qui aura tiré sur le bon qui gagne. Le moment est idéal pour réaliser de jolies photos. 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant