Harlem Désir s'attaque violemment à la droite

le
0
Dans son premier discours en tant que premier secrétaire du Parti socialiste, l'eurodéputé a vilipendé «l'UMP-FN», tout en réclamant une gauche qui «assume les réformes».

Pour ses premiers pas en tant que premier secrétaire du PS, Harlem Désir a employé la «méthode Aubry»: violent contre la droite, exigeant avec la gauche. Une recette qui semble fonctionner auprès des militants socialistes. Lors de son discours de clôture du congrès de Toulouse, Harlem Désir a été vivement applaudi lorsqu'il a attaqué de manière frontale la «droite UMP-FN», qui veut «le sarkozysme en pire».

«La droite allume des querelles absurdes pour jeter les Français les uns contre les autres, ou les jeter contre les étrangers. Ça suffit!», a-t-il lancé, faisant valoir son statut d'ancien militant antiraciste. «Où sont les républicains de droite? Pourquoi se taisent-ils?», s'est-il encore interrogé, dénonçant une «droite forte (du nom d'un courant de l'UMP, NDLR) qui a un faible pou...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant