Harlem Désir, premier secrétaire socialiste en sursis

le
0
Depuis qu'il a pris le contre-pied de Manuel Valls et de François Hollande dans l'affaire Leonarda, ses soutiens se réduisent comme peau de chagrin.

And the loser is... Harlem Désir. Après avoir longtemps hésité entre Manuel Valls et le préfet du Doubs, les socialistes semblent avoir finalement choisi le premier secrétaire du PS comme bouc émissaire de l'affaire Leonarda. Fragilisé comme jamais après voir pris le contre-pied du président de la République en demandant le retour de la famille de la jeune Rom expulsée de France, Harlem Désir a vu, en quelques jours, ses soutiens se réduire comme une peau de chagrin.

Au point que son mandat à la tête du PS est encore un peu plus remis en cause. Lâché tout à la fois par l'Élysée, Matignon et les députés socialistes, Harlem Désir fait désormais figure de premier secrétaire en sursis. Au fil des mois, les reproches adressés au patron du PS se sont empilés. «Ce qui manque, c'est une mise en perspective, une ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant