Haribo perd l'un des artisans de son succès

le
0
Hans Riegel, créateur du célèbre Ours d'or, est mort ce mardi. Ses neveux prennent en main le destin du confiseur.

Les célèbres Ours d'or, fraises Tagada et autres Dragibus sont orphelins. Trois ans après la disparition de Paul Riegel, la mort, mardi, de son frère Hans à 90 ans, des suites d'une opération au cerveau, provoque une vague d'émotion chez les confiseurs - et les consommateurs allemands. Considéré comme l'entrepreneur le plus populaire outre-Rhin, Hans Riegel était l'un des grands artisans du succès de la marque «pour les grands et les petits», qui réalise quelque 2 milliards d'euros de ventes par an.

Un slogan qu'il avait mis au point dans les années 1960, contribuant à l'essor de ce groupe créé en 1920 par son père et dont il avait repris les rênes avec son frère Paul après la Seconde Guerre mondiale. «Une habile répartition des talents entre deux capitaines d'industrie» résume un cadre du groupe. À Paul: la définition des recettes et des pr...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant