Hares Youssef - Ukraine : le choix de Dyma

le
0
Le P-DG de Gazprom face à Poutine lors d'un rendez-vous au Kremlin le 12 septembre 2014.
Le P-DG de Gazprom face à Poutine lors d'un rendez-vous au Kremlin le 12 septembre 2014.

Dmitri Firtach, c'est, dans le monde entier, le "roi du gaz" en Ukraine. Et son nom, quand on navigue sur Google, est devenu le synonyme de ce que les gens détestent chez ceux qu'ils appellent "les oligarques". Pour moi, c'est d'abord un ami, un très cher ami, un chat doté de griffes et d'yeux de faucon, avec lequel j'ai pris l'habitude de faire, depuis qu'il est assigné à résidence à Vienne, de longues promenades dans la ville, des marches, des conversations sur tout et sur rien. C'est lors d'une de ces marches qu'est survenu l'événement que je vais relater. Nous sommes à la veille de Noël. Nous finissons notre balade dans le parc de Schönbrunn et nous nous dirigeons vers l'hôtel Imperial où nous comptons nous asseoir pour boire une tasse de thé. Le téléphone sonne. Andreï, son garde de sécurité, le lui tend. Je vais pour m'éloigner, par discrétion. Il me fait le geste de rester, me signifiant qu'il n'a pas de secret pour moi. Au bout du fil, c'est l'un des hauts dirigeants de Gazprom Bank avec lesquels il traite, depuis des années, ses affaires de gaz. Je capte des bribes de la conversation. Le reste, je le reconstituerai plus tard, à travers le récit qu'il m'en fera une fois que la conversation sera terminée et que nous serons arrivés au salon de thé de l'Imperial. Dette Pour comprendre cette histoire, il est important de savoir que Dmitri qui est, en Ukraine, le plus gros client de Gazprom, achète, chaque année, des milliards de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant