Harcèlement, agressions... Ce qu'elles reprochent à Denis Baupin

le , mis à jour le
0
Denis Baupin, désormais ex-vice-président de l'Assemblée nationale. 
Denis Baupin, désormais ex-vice-président de l'Assemblée nationale. 

Le compagnon de la ministre du Logement est dans de sales draps. Quatre élues écologistes ont dénoncé sur les ondes de France Inter et sur le site Mediapart des actes de "harcèlement" et d'"agressions sexuelles" commis à leur encontre par le député Denis Baupin, dont la démission du poste de vice-président de l'Assemblée nationale vient d'être annoncée. Que lui reprochent-elles exactement ?

Sandrine Rousseau, 44 ans, porte-parole d'EELV

Les faits relatés par cette ancienne vice-présidente du conseil régional du Nord-Pas-de-Calais remonteraient au mois d'octobre 2011, à l'occasion d'une réunion à Montreuil (Seine-Saint-Denis) d'Europe Écologie-Les Verts. "À un moment donné, j'ai fait une pause et dans le couloir, Denis Baupin m'a calée contre un mur et a cherché à m'embrasser de force", raconte la porte-parole, précisant que son agresseur présumé n'a jamais récidivé. À l'époque, Sandrine Rousseau rapporte la scène à deux membres de la direction du parti. "L'un a répondu : Ah, il a recommencé, c'est pas possible ! et l'autre l'a pris sur le ton de la plaisanterie, d'un air de dire Il fait ça à tout le monde."

Isabelle Attard, 46 ans, députée apparentée écologiste

Celle qui a quitté EELV en décembre 2013 dénonce des "SMS provocateurs, salaces" qui lui ont été envoyés pendant près d'un an et demi, entre juin 2012 et...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant