Harald Brattbakk, du Celtic jusqu'au ciel

le
0
Harald Brattbakk, du Celtic jusqu'au ciel
Harald Brattbakk, du Celtic jusqu'au ciel

Une fois leur carrière achevée, la plupart des joueurs se reconvertissent comme entraîneur, consultant, dans l'immobilier ou l'hôtellerie-restauration. Rien qui ne ressemble à la deuxième vie d'Harald Brattbakk, resté fameux dans la mémoire des fans du Celtic pour avoir offert le but du titre en 1998, après une décennie de disette. L'ancien international norvégien est aujourd'hui pilote de ligne.

Beaucoup ont des rêves plein la tête, mais ne les concrétisent pas. D'autres, plus rares, ne fantasment aucun avenir en particulier, mais finissent par vivre comme beaucoup en crèveraient d'envie. Il en est ainsi d'Harald Brattbakk, adulé du temps où il était un footballeur vedette, et qui mène aujourd'hui une deuxième carrière dans une profession qui fait facilement partie du top 5 des rêves de gosses : pilote d'avion. Et il l'assure, il est parvenu aux deux sans vraiment le vouloir. Du monde du foot pro, il en disait ceci lors d'une interview accordée au site de la FIFA il y a quelque temps : " Je n'ai jamais vraiment cru que je pourrais faire carrière dans ce domaine. Mon seul objectif, c'était de jouer pour le club du coin, qui évoluait alors en quatrième ou cinquième division norvégienne. " Quant à sa seconde carrière : " Je ne pensais pas non plus au métier de pilote. Ce que je visais, c'était une carrière d'avocat. " Il est comme ça, Harald, à jouir de la belle vie sans trop se la raconter, un gars qui est devenu un héros du côté du Celtic en marquant l'un des buts les plus importants de l'histoire du club.
Pas de 10e titre de suite pour les Rangers
C'était le 9 mai 1998, pour le compte de la dernière journée de la saison de football en Écosse. La lutte est alors serrée en tête du classement entre les éternels ennemis de Glasgow. La tension est à son comble en ce dernier week-end de match, juste avant que la planète foot ne se concentre sur la Coupe du monde à venir en France. C'est une saison pas ordinaire, car les Gers visent un record inédit : la conquête d'un dixième titre de rang. Une infamie pour les Bhoys du camp d'en face, qui comptent bien mettre fin à l'hégémonie. À l'ouverture de cette dernière journée, le Celtic compte 2 points d'avance sur les Rangers, lesquels mettent une grosse pression en l'emportant 2-1 face à Dundee United. Pas le choix pour le Celtic, il faut gagner à domicile ce dernier match de la saison face à St Johnstone. Si Henrik Larsson ouvre très rapidement le score, c'est un autre Scandinave qui va entrer dans l'histoire. Brattbakk, entrée en jeu à l'heure de jeu, marque le but du 2-0 sur un service de Jackie McNamara. Une délivrance pour tout un stade, qui voyait jusqu'alors son équipe favorite à la peine, proche de céder sous la pression de l'enjeu. Ce but du break assure un premier titre national pour le Celtic depuis 1988 et stoppe l'insoutenable...


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant