Handball : pas de fiasco avant les JO !

le
0
Claude Onesta, le légendaire entraîneur de l'équipe de France de handball, va tester avec ces championats d'Europe une nouvelle génération de joueurs.
Claude Onesta, le légendaire entraîneur de l'équipe de France de handball, va tester avec ces championats d'Europe une nouvelle génération de joueurs.

« Il n'y a pas de désir de faire l'impasse sur cet Euro, assurait en début de semaine Claude Onesta, sinon on aurait envoyé une équipe junior. » Elle y ressemble un peu quand même : sur les dix-sept joueurs retenus, trois ont 20 ans ou moins (Nedim Remili, Ludovic Fabregas, Benoît Kounkoud) et trois autres n'ont jamais disputé une compétition majeure en bleu (Olivier Nyokas, Théo Derot, Adrien Dipanda). Certes, cela s'explique avant tout par une cascade de forfaits sur la base arrière. Quatre acteurs majeurs du règne des Experts depuis le titre mondial de 2009 ont renoncé : Xavier Barachet, William Accambray, Matthieu Grébille et le légendaire Jérôme Fernandez, meilleur buteur historique de l'équipe de France.

Sans ces avaries, c'est un effectif plus classique qui aurait pénétré cet après-midi dans la fabuleuse Tauron Arena, une soucoupe de 15 000 places à la lisière de Cracovie. En effet, le sélectionneur n'a pas oublié l'échec de l'Euro 2012. En Serbie, à quelques mois des Jeux olympiques, comme cette année, les Experts n'en avaient eu que le nom, sortant dès le deuxième tour de la compétition, avec seulement deux victoires en six matches. Sa onzième place sur seize est le pire résultat de l'ère Onesta, qui a commencé en 2001. « C'est pourtant la seule compétition récente où nous avions tout l'effectif à disposition, pestait encore le Toulousain avec sa grosse voix, lundi. C'est peut-être ce qui nous a fait manquer...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant