Handball - Onesta : « Un modèle rouleau-compresseur »

le
0
Handball - Onesta : « Un modèle rouleau-compresseur »
Handball - Onesta : « Un modèle rouleau-compresseur »

Satisfait du match de son équipe, qualifiée pour les demi-finales du tournoi olympique de handball, Claude Onesta louait le travail effectué en défense.

« Il y avait toutes les chances que ce match-là se joue comme ça. Quand vous avez en face de vous une équipe jeune, talentueuse et euphorique, ce n’est pas une équipe qui va craquer dans le premier quart d’heure. On savait qu’elle allait nous accompagner longtemps, il ne fallait pas lui laisser prendre trop de confiance et d’avance, parce qu’elle pouvait rester euphorique. A partir du moment où on était capable de la maintenir au contact, on imaginait que notre défense allait finir par l’user. On est plutôt sur un modèle rouleau-compresseur, qui écrase petit à petit. Et quand il y a moins d’énergie, l’adversaire est moins virulent, on l’a vu à partir du moment où notre défense les a vraiment mis en crise. Et plus l’écart se fait, plus eux sont obligés de prendre des risques pour revenir, et à ce moment-là, ils nous proposent de les châtier un peu plus, alors l’écart grandit. C’est presque une corrida, avec un taureau qui est mis à mort et déjà haletant. »
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant