Handball - Mondiaux : France-Espagne, la finale avant l'heure !

le
0
Les Bleus affrontent l'Espagne pour la demi-finale la plus relevée de la compétition. Dans l'autre demi-finale, le Qatar affrontera la Pologne.
Les Bleus affrontent l'Espagne pour la demi-finale la plus relevée de la compétition. Dans l'autre demi-finale, le Qatar affrontera la Pologne.

Thierry Omeyer, père de famille alsacien de 38 ans et gardien de l'équipe de France de handball, n'est pas vraiment bling-bling. Mais à force d'accumuler les montres offertes à l'homme du match - sa deuxième récompense de la quinzaine -, ses poignets vont finir couverts de métal comme ceux d'un rappeur américain. L'homme qui donne des cauchemars aux tireurs adverses s'en moque : "C'est bien ce qu'on fait. Atteindre les demi-finales, c'est une bonne étape, mais ce que nous voulons, c'est aller en finale."

Prudence, toutefois. Le prochain obstacle sera moins docile que les Argentins ou les Slovènes - battus en quart de finale mercredi (32-23) -, qui ont rendu les armes en moins de dix minutes. L'Espagne, elle, est championne du monde en titre. "Elle a faim d'autres trophées", croit savoir l'insolent Kentin Mahé (23 ans). Sociétaire du FC Barcelone, Cédric Sorhaindo fait le même constat : "Nous les avons battus aux Jeux olympiques de Londres, puis en demi-finale du dernier championnat d'Europe. Je connais plus de la moitié des joueurs et je sais qu'ils veulent aller au bout. Ils ont changé d'entraîneur, je ne crois pas que nous ayons le moindre ascendant psychologique sur eux."

"La meilleure équipe à part la nôtre"

À défaut, Claude Onesta et son staff seront parfaitement renseignés. Premièrement, parce qu'ils voient en boucle les images des matches dans leurs chambres de l'hôtel Intercontinental. Deuxièmement, parce que beaucoup de joueurs ont...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant