Handball: le Mondial masculin 2017 aura lieu en France

le
0

PARIS (Reuters) - La France organisera le championnat du monde masculin 2017, a annoncé jeudi la Fédération internationale de handball, réunie à Sao Paulo, où se déroule actuellement le Mondial féminin.

Alors que le Qatar avait emporté la mise pour l'édition 2015, la France a été préférée au Danemark et organisera donc le rendez-vous mondial de 2017, 16 ans après avoir accueilli l'édition 2001 de la compétition lors de laquelle les Bleus avaient été sacrés à Bercy.

"Bien évidemment, je ne peux être que très heureux (...) C'est un fabuleux hommage pour le handball, cela prouve la reconnaissance que l'on nous porte, notamment au vu des résultats de nos équipes de France", a dit Joël Delplanque le président de la Fédération française de handball dans un communiqué.

"Ce sera un formidable outil de développement pour notre sport qui doit prendre une ampleur internationale. L'objectif est grand avec les nouvelles Arenas puisque nous voulons atteindre 500.000 spectateurs. Nous confirmons que la mobilisation sur ce dossier sera grande."

L'attribution de cette compétition récompense non seulement un savoir-faire français en matière d'organisation comme l'ont prouvé la Coupe du Monde de football 1998, les championnats du monde d'athlétisme en 2003 ou encore ceux de judo en août dernier, mais aussi le handball français dont le palmarès ne cesse de s'étoffer.

"CE N'EST PAS UN PROJET FOU"

L'équipe de France masculine est en effet actuellement championne du monde, d'Europe et olympique en titre, une première dans l'histoire des sports collectifs.

"Le hand doit devenir un sport majeur dans notre pays et le fait d'organiser le Mondial 2017 fait partie de notre volonté d'installer notre sport de façon nationale. Le fait de pouvoir montrer que nous pouvons accueillir autant de public, toucher de nombreux médias et économiquement rentabiliser l'organisation ne peut qu'être un facteur positif pour notre sport", commente Claude Onesta, manager de l'équipe de France masculine.

"Ce n'est pas un projet fou et nous allons réussir à mettre en place tout ce que nous avons exposé dans notre dossier, avec notamment une affluence majeure dans les nouvelles Arenas."

Les Françaises, actuellement en compétition au Brésil, sont, elles, qualifiées pour les demi-finales de leur championnat du monde. Elles affronteront vendredi le Danemark, adversaire malheureux de la France dans la course à l'organisation du championnat du monde.

"Deux matches France/Danemark étaient programmés entre celui de ce jour (jeudi) et celui de demain (vendredi). Nous avons remporté la première manche et nous en sommes fiers", a dit Philippe Bana, le directeur technique national.

"On avait vraiment à coeur de remporter ce premier match. Nous avons réussi à nous remobiliser après l'échec de l'année dernière (...). Nous sommes repartis au combat et je pense que notre ténacité a fait la différence."

Chrystel Boulet-Euchin, édité par Eric Faye

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant