Handball : la France championne d'Europe après avoir dominé le Danemark (41-32)

le
0
Handball : la France championne d'Europe après avoir dominé le Danemark (41-32)
Handball : la France championne d'Europe après avoir dominé le Danemark (41-32)

Une fois de plus, les «Experts» ou plutôt les «Indestructibles» n'ont pas manqué leur rendez-vous avec l'histoire. Habitués à collectionner les trophées, les joueurs de Claude Onesta ramènent un nouveau titre en battant (41-32) le Danemark, la nation hôte de cet Euro et tenante du titre. Pour leur dixième finale internationale, les Bleus n'ont pas laissé respirer les Danois pourtant poussés par 14 000 fans en ébullition dans la Jyske Bank Box Arena de Herning.

Après une demi-finale chargée de suspense et d'émotions face aux champions du monde espagnols, la France a asphyxié dès le début une équipe danoise sans repère. Les Bleus ont enchaîné les buts jusqu'à pousser leur avantage à 10 buts d'avance. Et ils n'ont jamais laissé leurs adversaires recoller au score. Les cadres comme Karabatic et Abalo ont montré la voie tandis que la génération montante, dont Valentin Porte, n'a pas tremblé face à la pression.

Revivez l'évolution du score minute par minute :

60e. Ils sont (encore) champions d'Europe ! Les Bleus obtiennent leur troisième titre continental.

59e. Nyokas y va de son but (40-31). Le Danemark essaie de limiter la casse (40-32). Nyokas clôt le score (41-33).

58e. Plus que deux minutes avant le grand bonheur ! 

56e. Nodesbo ne rend pas les armes (39-30). Il récidive dans la foulée seul en contre (39-31).

55e. Le titre européen se rapproche à cinq minutes de la fin.

54e. Porte réalise le match parfait pour sa première finale (39-29).

53e. Abalo enchaîne (38-28) et Lindberg score (38-29).

52e. Abalo douche les espoirs danois (37-27). Jensen profite de l'euphorie française pour battre Omeyer (37-28).

51e. Mogensen prend Omeyer à défaut (36-27). 

50e. Spellerberg entretient l'espoir d'un retour (35-26). Sauf que Sorhaindo ne l'entend pas ainsi (36-26).

49e. Démonstration collective en contre et conclusion de Narcisse (35-25).

48e. Mollgaard prend deux minutes d'expulsion et ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant