Handball :des licenciements étudiés «au cas par cas»

le
0
La levée du contrôle judiciaire pour les joueurs impliqués dans l'affaire des paris suspects du club de handball de Montpellier ouvre la voie à des sanctions. Tous n'ont pas les mêmes armes pour garder leur place.

En obtenant la levée de leur contrôle judiciaire pour «escroquerie», les handballeurs empêtrés dans l'affaire des soupçons de match truqué se voient libérés de leur caution. Par la même occasion, ils gagnent aussi le droit de se revoir entre eux et de rencontrer de nouveau les membres de leur club (dirigeants, joueurs, staff..). Ce qui n'est pas forcément de bon augure... Désormais, les dirigeants du Montpellier Agglomération Handball Club (MAHB) sont en effet libres de les convoquer, pour leur signifier les sanctions envisagées à leur encontre.

Un pas que le président du club, Loïc Rémy, n'a pas tardé à franchir puisque dans un communiqué, le dirigeant a indiqué ce jeudi que «le club recevrait individuellement les joueurs concernés (R...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant