Handball - Affaire des paris suspects : que sont devenus les joueurs ?

le
0
Nikola Karabatic, ici lors de son interpellation à Paris il y a un an, évolue désormais au FC Barcelone.
Nikola Karabatic, ici lors de son interpellation à Paris il y a un an, évolue désormais au FC Barcelone.

Dimanche 30 septembre 2012. Le site Le Point.fr annonce la nouvelle en exclusivité : les enquêteurs du service central des courses et des jeux (SCCJ) de Nanterre et ceux du Service régional de police judiciaire de Montpellier appréhendent au stade Pierre de Coubertin dix-sept personnes, dont neuf handballeurs, à la sortie du match entre Montpellier (le MAHB) et le PSG (38 à 24). Stupeur dans la salle parisienne et onde de choc pour le handball français. En cause : des soupçons de "paris anormaux" sur un match perdu par Montpellier contre Cesson, la saison précédente (31-28). À l'occasion de cette rencontre, la Française des jeux avait en effet enregistré des mises anormalement élevées, de l'ordre de 90 000 ?. Une enquête préliminaire a ensuite été ouverte, avant que le juge d'instruction de Montpellier ne se saisisse de l'affaire. Parmi les joueurs suspectés, la star du handball français, Nikola Karabatic, et d'autres internationaux, comme Samuel Honrubia (qui, ironie du sort, venait de signer au PSG). Au total, 16 personnes, dont 8 handballeurs, seront mises en examen au cours de la saison. La Fédération française de handball (la FFH), également, se saisit de l'affaire : en mars, certains joueurs sont blanchis (dont Nikola Karabatic), d'autres sont suspendus pendant quatre matchs (six matchs, dont deux avec sursis). Une décision qui reflète les deux lignes de défense entre les mis en cause : ceux qui nient farouchement comme la star...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant