Hamon : «Hollande président des patrons ? C'est absurde»

le
3
Hamon : «Hollande président des patrons ? C'est absurde»
Hamon : «Hollande président des patrons ? C'est absurde»

Figure de l'aile gauche du PS, Benoît Hamon est ministre délégué à la Consommation et à l'Economie sociale et solidaire.

Le FN perce dans les sondages. Que répondez-vous à Jean-Luc Mélenchon qui estime que la politique du gouvernement en est responsable?

BENOÎT HAMON. Incontestablement il y a une montée du FN, on ne peut, hélas, nier cette dynamique. A mes yeux, la question principale n'est pas de répondre à Jean-Luc Mélenchon mais de savoir combien de villes François Fillon permettra au FN de gagner. Depuis le quinquennat Sarkozy, des verrous culturels et politiques ont sauté. Ce qui m'inquiète c'est qu'à l'exception d'Alain Juppé je ne vois personne à droite pour résister à ce mouvement de rapprochement de l'UMP avec le FN.

Comment le PS peut-il enrayer cette montée du FN?

Ce qui nourrit le FN, c'est que depuis vingt ans la classe politique échoue à résoudre durablement le problème du chômage de masse. Nous jouons beaucoup notre crédibilité sur la réussite de l'inversion de la courbe du chômage à la fin de l'année. Engager une baisse durable de la courbe du chômage début 2014 nous donnera beaucoup de force pour reconquérir un électorat qui, sinon, pourrait choisir l'abstention ou le vote extrême droite.

Vous pensez vraiment que vous allez réussir ce pari?

C'est ma conviction. Nous y mettons toute notre énergie. Trop de gens sont éloignés de l'emploi depuis longtemps, d'où la nécessité de renforcer les dispositifs d'insertion, les emplois aidés, les emplois d'avenir. Ce que nous avons complété avec les contrats de génération. Nos politiques publiques de l'emploi conjuguées au CICE (crédit d'impôt compétitivité emploi) vont faire bouger les choses. Cela redémarre.

Après les divergences sur la taxation du diesel, certains écologistes menacent encore de quitter le gouvernement?

Il ne faut pas que ce soit un jeu, car tout le monde va s'en lasser, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bordo le dimanche 15 sept 2013 à 20:39

    Qui est Hamon ? Qu'à t'il fait ? A-t-il travaillé, créé quelque. chose ? RIEN.

  • frk987 le dimanche 15 sept 2013 à 18:08

    Si l'on compte sur lui pour la courbe du chômage...l'essentiel est qu'il ait un poste à vie, le reste, comme tous les socialos, ce qu'il en a fou..tre !!!

  • gde-lamb le dimanche 15 sept 2013 à 16:15

    Cet illustre inconnu n'a pas grand chose à dire d'intelligent alors de temps en temps il faut qu'il ouvre son bec pour dire qu'il a un poste de sous ministre et que de ce fait il a une existence même si elle est virtuelle. Alors il faut prendre pour quantité négligeable ce qu'il éructe de temps à autre !