Hamon dénonce un "parti de l'argent", "ça fait un peu Bourget réchauffé", réplique Macron

le
40

PRÉSIDENTIELLE - Le candidat d'En Marche! a fustigé le discours de son adversaire socialiste, le comparant au grand meeting de campagne de François Hollande en 2012 durant lequel il avait ciblé la finance comme son ennemi.

Emmanuel Macron et Benoît Hamon (Photo montage) ( AFP / )
Emmanuel Macron et Benoît Hamon (Photo montage) ( AFP / )

Benoît Hamon a trouvé une nouvelle cible : l'argent. "Je veux d'abord le dire solennellement : le parti de l'argent a trop de candidats dans cette élection. Ce parti de l'argent a plusieurs noms, plusieurs visages, il a même plusieurs partis", a-t-il lancé dimanche 19 mars lors de son grand meeting à Bercy, à Paris.

"L'argent a mis son emprise sur cette élection", a insisté le candidat socialiste à la présidentielle. "L'un nous dit, moderne, comme le père Guizot sous la Restauration : 'Enrichissez-vous'", a-t-il ajouté en visant Emmanuel Macron. "Les deux autres pensent 'enrichissez-nous'", a-t-il ajouté, déclenchant de nombreux rires en visant cette fois François Fillon et Marine Le Pen.

Benoît Hamon lors de son meeting à Bercy le 19 mars 2017.
Benoît Hamon lors de son meeting à Bercy le 19 mars 2017. ( AFP / ERIC FEFERBERG )

Le candidat d'En Marche! a fait l'objet de ses attaques les plus virulentes. M. Hamon a en premier lieur dénoncé "un pays où l'argent serait roi, voire même la seule raison d'être" et "un pays où les alternances démocratiques deviendraient sans objet, puisque gauche et droite travailleraient ensemble (...) au service des gagnants"

"Vous êtes chômeurs? créez votre entreprise! Vous êtes pauvres? devenez milliardaires! Vous n'avez qu'un T-shirt? Allez vous acheter un costume, diable!", a-t-il également lancé sous les applaudissements de quelque 20.000 partisans le député des Yvelines, en allusion à plusieurs propos controversés de l'ex-ministre de l'Économie.

"L'ARGENT DEVIENT DANGEREUX QUAND C'EST UN FÉTICHE"

La réplique de l'ancien banquier a été immédiate. Invité du JT de 20h de France 2 dimanche soir, il a d'abord "regretté" être "devenu la cible principale" de M. Hamon, avant de rendre les coups. Le discours de Bercy faisait selon lui "un peu Bourget réchauffé". Une allusion à la célèbre tirade de François Hollande, lors de son discours du Bourget en 2012, contre la finance, un "ennemi" qui n'a ni "nom", ni "visage".

"Moi, je ne perds pas la moitié ou le tiers de mon temps dans mes rassemblements à invectiver les autres candidats", a-t-il poursuivi. "Ensuite, quand on parle d'argent, Marx, qui est un auteur souvent cité, en particulier à gauche, disait très justement que 'l'argent devient dangereux quand c'est un fétiche'. Un fétiche, il ne faut ni le chérir ni le détester", a-t-il encore dit.

Les deux hommes auront l'occasion de discuter plus amplement du sujet lundi soir 20 mars à l'occasion du premier débat présidentiel, où François Fillon, Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon sont également invités.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • YTRAM il y a 7 jours

    Hamon c'est le parti de la dette et il s'assoit dessus , deux cents mille milliards, les créanciers étrangers doivent prier leurs dieux respectifs pour qu'il ne soit pas élu ,nous aussi

  • M7403983 il y a 7 jours

    2010jpge : je ne suis pas certain que le groupe LVMH s'accommoderait de cette situation... Qui pour ma part ne produira pas.

  • 2010jpge il y a 7 jours

    HAMON:un demi siècle de retard ; avec lui les pauvres seront encore plus pauvres et lui avec sa femme encore plus riches ; mais il ne dit pas mot !!!

  • bpasseri il y a 7 jours

    hollande aurait couché avec leurs 2 femmes, il est géniallissime

  • bpasseri il y a 7 jours

    la guerre des simplets devient passionnante pour 88% des franchais

  • M7403983 il y a 7 jours

    Hamon ne doit pas croire un seul instant qu'il peut être élu Président de la République en proférant de telles balivernes dignes un autre temps .

  • sibile il y a 7 jours

    la femme de Hamon est "lobbyiste" dans un groupe de luxe à 20 000€/mois ; elle a été nommée à ce poste dès que son mari est devenu ministre ... elle est pas belle la vie ?

  • Equity10 il y a 7 jours

    Comme Hollande, Hamon excite les haines et jalousies. Hamon, au lieu de dire : vous aussi vous pouvez être riche... investisseur, travailler. Il préfère diviser les français.

  • cyti8 il y a 7 jours

    Hamon n'a rien compris. Le parti de l' argent, c'est comme dire que Hollande est le Président de la pluie. Ca n'a aucun sens. Ceux qui critiquent le plus l'argent, ce sont ceux qui en réclament le plus, y compris par le biais de l'impôt. Hamon n'a encore rien compris. Ce ne sont pas les riches qui sont à critiquer, c'est le système qui fabrique des pauvres. Car, en réalité, tous les jaloux et envieux de notre pays n'aspirent qu'à une chose : être plus riches.

  • elaliman il y a 7 jours

    L'ennemi de l'argent qui va vouloir qu'on lui prête des dizaines de milliards d'Euros pour son programme. Et j'aime bien son cauchemard, la gauche et la droite qui discutent ensemble pour faire avancer le pays. C'est vraiment difficile à vivre pour un mec un frondeur de son propre camp. Ce mec est complètement nul et malsain